Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

29 octobre 2015

Lolo

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219Comédie 

67563699 Film français

Note: 12/20 ♥♥

Date de sortie: 28 octobre 2015
Réalisateur:
Julie Delpy
Acteurs principaux:
Danny Boon, Julie Delpy, Vincent Lacoste
Durée:
1h39

Synopsis (Allociné) :
En thalasso à Biarritz avec sa meilleure amie, Violette, quadra parisienne travaillant dans la mode, rencontre Jean-René, un modeste informaticien fraîchement divorcé. Après des années de solitude, elle se laisse séduire. Il la rejoint à Paris, tentant de s'adapter au microcosme parisien dans lequel elle évolue. Mais c’est sans compter sur la présence de Lolo, le fils chéri de Violette, prêt à tout pour détruire le couple naissant et conserver sa place de favori.


Ma critique de "Lolo": Le synopsis conquit facilement le public de tout horizon : un informaticien de la province se met en couple avec une quadra de la capitale. Tout est fait pour que la logique amoureuse opère malgré le fossé des apparences. Tout, excepté la présence de Lolo, le grand fiston à sa maman, diaboliquement jaloux, qui va exagérer le fossé entre eux.

lolo3

Julie Delpy réalise une comédie au ton assez détaché mais loin d'être une réussite. En effet, l'ecriture des dialogues et le profil des personnages est sans arrêt en dents de scie. Les clivages sociaux et familiaux restent un peu attendus. A coup de dialogues cinglants, son film s'enlise dans l'interminable farce du "pour être dans le coup, il faut s'autoriser à être débridée, voire vulgaire", tel son personnage de bobo branchée. Dommage, car l'humour et le rythme ont parfois du mal à suivre !

lolo

En effet, "Lolo" souffre d'un manque de rythme dès la première demi-heure, avant de reprendre un peu de souffle dans le dernier tiers. La mise en scène des dialogues est trop pauvre pour captiver sur la longueur.

On retiendra la retenue apportée par Danny Boon qui apporte un point de vue plus crédible et réaliste. Vincent Lacoste propose un jeu complètement antipathique qui a tendance à rendre l'ensemble très désagréable. Spécial. Julie Delpy récite un peu trop son texte.

lolo2

Une comédie sans grands reliefs.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:          OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour l'ambiance irrévérencieuse, très "Julie Delpy"

- pour le scénario de plus en plus sournois

- pour un Danny Boon en retenue


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un manque d'efficacité dans les dialogues et le rythme
- Vincent Lacoste, un jeu pas du tout agréable
- pas la comédie de l'année

Posté par Aline Cineglobe à 10:14 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2015

Pan

19719960

Fantastique

67564366 Film américain

Note: 15/20 ♥♥♥

Date de sortie: 21 octobre 2015
Réalisateur:
Joe Wright
Acteurs principaux:
Levi Miller, Hugh Jackman, Garrett Hedlund
Durée:
1h51

Synopsis (Allociné) :
Proposant un nouveau regard sur l'origine des personnages légendaires créés par J.M. Barrie, le film s'attache à l'histoire d'un orphelin enlevé au Pays Imaginaire. Là-bas, il vivra une aventure palpitante et bravera maints dangers, tout en découvrant son destin : devenir le héros connu dans le monde entier sous le nom de Peter Pan.


Ma critique de "Pan": L'histoire est un ambitieux prequel de "Peter Pan", puisqu'il s'agit d'une relecture du conte, un voyage aux origines du Pays Imaginaire. Le Capitaine Crochet n'est pas encore le méchant que l'on connaît, le futur Peter Pan découvre ses aptitudes à voler... Le réalisateur Joe Wright concocte une aventure familiale, destiné davantage aux enfants : le résultat est plutôt saisissant !

pan

Le rythme d'ensemble est vraiment dynamique, les scènes d'action s'enchaînent à travers de jolis tableaux numériques: des batailles chorégraphiés, des chants, des paysages merveilleux, une musique orchestrée... L'histoire avance avec une certaine fluidité. Les personnages demeurent bien stéréotypés (façon film des années 90) mais sont la force d'un film jeunesse. On retrouve ainsi l'enfant intrépide, le méchant pirate sans pitié, l'anti-héros sympathique, le flirt amoureux, l'horrible bonne soeur de l'orphelinat...

pan2

Le casting est par ailleurs bien dirigé. On s'amuse à reconnaître le comédien Hugh Jackman sous les traits grimés du méchant Barbe Noire. Le jeune acteur qui interprète Peter Pan colle bien au rôle. Garret Hedlund et Rooney Mara sont des bonnes surprises.

Le pari de réunir l'aventure et la féerie est réussi, même si l'intérêt de recréer une histoire autour de Peter Pan avec des libertés peut se débattre pour les plus inconditionnels du conte.

pan3

Une réalisation créative pour les yeux et les oreilles, même si le ton général reste pensé pour les plus jeunes.

 

Réalisation:   OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:          OOOCO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène dynamique et originale
-
pour une aventure familiale
- pour les crocodiles, les sirènes, les indiens, les Pirates, les fées...


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une magie qui fonctionne moins sur les adultes
- des émotions très artificielles
- quelques effets numériques bâclés

Posté par Aline Cineglobe à 12:19 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2015

Les nouvelles aventures d'Aladin

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219Comédie 

67563699 Film français

Note: 12/20 ♥♥

Date de sortie: 4 février 2015
Réalisateur:
Arthur Benzaquen
Acteurs principaux:
Kev Adams, Jean-Paul Rouve, Vanessa Guide
Durée:
1h47

Synopsis (Allociné) :
À la veille de Noël, Sam et son meilleur pote Khalid se déguisent en Père-Noël afin de dérober tout ce qu’ils peuvent aux Galeries Lafayette. Mais Sam est rapidement coincé par des enfants et doit leur raconter une histoire... l’histoire d’Aladin... enfin Sa version. Dans la peau d’Aladin, Sam commence alors un voyage au coeur de Bagdad, ville aux mille et une richesses... Hélas derrière le folklore, le peuple subit la tyrannie du terrible Vizir connu pour sa férocité et son haleine douteuse. Aladin le jeune voleur, aidé de son Génie, pourra-t il déjouer les plans diaboliques du Vizir, sauver Khalid et conquérir le coeur de la Princesse Shallia ? En fait oui, mais on ne va pas vous mentir, ça ne va pas être facile !


Ma critique de "Les nouvelles aventures d'Aladin": Cette  production française réunit une troupe d'humoristes populaires (Eric Judor, Jean-Paul Rouve, Michel Blanc...) pour revisiter le célèbre conte d'Aladin. Le rôle de tête est assuré par le controversé et dynamique Kev Adams. L'attente du rire est incontournable dans ce genre de comédie. Verdict.

L'humour est saturé d'anachronismes et de jeux de mots potaches, fidèle à l'idée qu'on s'en fait, allergique s'abstenir.

aladin

Les gags prônent le registre parodique mais leur efficacité reste décevante: le procédé comique n'est malheureusement plus vraiment inédit (Astérix, Iznogoud...) et devient très vite poussif pour plaire aux plus jeunes (exemple: le méchant qui a mauvaise haleine). Les + : quelques parodies avec le Disney sont bien vues, et quelques répliques bécasses bien jouées (exemple: la confusion avec le singe). A noter, du sang neuf au casting avec Vanessa Guide dans le rôle de la princesse.

A défaut d'être hilarant, le film réserve une ambiance divertissante, et parfois, ça fait tout de même du bien. On ne boude pas le plaisir de voir tout ce petit monde évoluer dans des décors sympathiques. Le budget visuel est à la hauteur (décors et costumes). Le rythme s'épuise en court de route et on attend la fin en tapant du pied.

aladin2

Une comédie populaire assumée, mais les gags sont forcés et manquent de génie.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:          OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour l'ambiance généreusement décalée

- pour la mise en scène gros budget

- pour manger des pop-corn


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- humour et jeu d'acteur trop "gamin"
- un produit très commercial qui mène à l'ennui
- les points faibles d'un premier film

Posté par Aline Cineglobe à 16:46 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2015

Seul sur Mars

19719960

Science-Fiction

67564366 Film américain

Note: 14/20

Date de sortie: 21 octobre 2015
Réalisateur:
Wes Ball
Acteurs principaux:
Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig
Durée:
2h24

Synopsis (Allociné) :
Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.


Ma critique de "Seul sur Mars": Après les récents "Gravity" (Alfonso Cuaron) et "Interstellar" (Christopher Nolan), Ridley Scott met en scène le nouveau film d'aventure spatiale de l'année 2015, ou plus exactement un banal film de survie sur la planète Mars.

Matt Damon campe en effet le rôle d'un astronaute laissé pour mort sur la planète rouge: il va devoir tenir bon en attendant les secours. Autant le rythme d'action est plutôt prenant (on ne s'ennuie pas face aux évènements qui s'enchaînent), autant le scénario type catastrophe est sans surprise.

seul sur mars

Le bon : Visuellement parlant c'est très impressionnant. On se croirait vraiment sur Mars et dans l'espace, grâce à des prises de vues de qualité. Il s'agit typiquement du blockbuster à voir sur grand écran. Le film semble donc très abouti sur la forme et sur le plan scientifique. Chaque détail physique apparaît réfléchi pour le spectateur lambda, et la vie de l'astronaute devient presque documentaire. On peut noter un scénario découpé qui permet d'introduire les personnages d'une manière pertinente et qui évite les sous-intrigues niaises (on va à l'essentiel). Le point de vue développé est assez mûr, la réalisation plutôt bien faite pour ne pas paraître comme un simple réchauffé. Les fans de Ridley Scott apprécieront.

seul sur mars 2

Le moins bon: On ne ressort pas très enrichi de cette expérience du point de vue émotionnel et créatif. Tout semble très surfait, on voit là où le cinéaste a voulu ajouter des effets de style. Le personnage joué par Matt Damon est trop idéal, un Mac Gyver de l'espace qui manque de simplicité, de faiblesse, et donc d'empathie. Le ressort "intismiste" qu'on pouvait attendre d'un tel scénario est noyé dans un jeu de problème/solution plus ou moins intéressant.

Les mimiques de Matt Damon sont souvent exagérés, son personnage parle tout seul à la caméra façon "journal de bord" (un brin ennuyant) et les tentatives d'humour sont souvent maladroites. Ce climat second degré est tiré de l'adaptation du livre d'Andy Weir: pas sûr que cela soit aussi fin et approprié sur grand écran (les notes d'humour restent trop anecdotiques pour donner un véritable souffle au film).

seul sur mars 3

Bref, ce n'est pas le film pour faire palpiter les coeurs, car on regrette à chaque instant une action au dénouement prévisible, des péripéties attendues dans le cahier des charges, et donc un manque de suspense général. Le film ne sort à aucun moment des sentiers battus. Les liaisons entretenues avec la NASA et les recherches de solutions n'introduisent aucun débat, seulement des personnages dont on a finalement rien à faire (à part le sous-rôle de Sean Bean pour son côté caustique), dans une ambiance "à l'américaine". Cette épopée spatiale manque franchement de caractère, bien qu'on ne ressort pas déçu d'avoir passé un bon moment de cinéma.

Un film spatial qui montre un savoir-faire solide même si la substance scénaristique manque parfois d'intérêt.

 

Réalisation:   OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:   OOCOO

Action:          OOOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les belles images
-
pour une histoire type catastrophe pas trop niaise
- pour apprendre à faire pousser des patates sur Mars (ça peut servir)


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un scénario qui va à l'essentiel en dépit des personnages et des émotions
- le ton du film ambigu, avec des longueurs...
- Matt Damon devient vieux et démodé :D (+ il fait des trucs berk + il a du bon scotch)

Posté par Aline Cineglobe à 09:50 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 octobre 2015

Le Labyrinthe: La Terre brûlée

19719960

Science-Fiction moins10

67564366 Film américain

Note: 11,5/20

Date de sortie: 7 octobre 2015
Réalisateur:
Wes Ball
Acteurs principaux:
Dylan O'Brien, Ki Hong Lee, Kaya Scodelario
Durée:
2h13

Synopsis (Allociné) :
Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.


Ma critique de "Le Labyrinthe: la Terre brûlée": Deuxième volet de cette saga adolescente qui reprend l'histoire là où elle s'était arrêtée, sans redite du premier film. Le groupe de survivant doit désormais évoluer en "Terre brûlée", c'est-à-dire le monde extérieur détruit, tout en échappant à de nombreux dangers. On perd ainsi toute l'essence scénaristique qui faisait la surprise du "Labyrinthe" pour se retrouver dans une banale histoire de survie, de course poursuite, de fuite, de groupes rebelles, et de monde dévastée par un virus... Une série de péripéties plus ou moins crédibles aux effets visuels plus ou moins spectaculaires.

labyrinthe terre

On ne voit pas forcément les 2h13 de film passer car l'histoire essaie de multiplier intelligemment les univers et les personnages, mais l'écriture scénaristique reste un peu désolante ! Dans ce nouvel épisode, on retrouve quelques passages digne d'un film d'horreur, des attaques de zombies, des combats épiques, et autres. Le fait que les héros ressemblent à un groupe de boys band cosmopolite n'aide pas crédibiliser ni les émotions ni l'action. Passé un certain âge, attention à l'ennui...

Des scènes d'action qui s'enchaînent, de jeunes acteurs pas bien crédibles.

 

Réalisation:   OOOOO

Scénario:      OCOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:   OOOOO

Action:          OOOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le rendu visuel plutôt réussi
-
pour connaître la suite de l'histoire
- pour les enjeux SF qui restent intéressants


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le scénario pas très fin et naïf
- des émotions qui ne transpercent pas
- ce n'est pas très bien joué

Posté par Aline Cineglobe à 18:25 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sicario

19719960

Thriller

67564366 Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 7 octobre 2015
Réalisateur:
Denis Villeneuve
Acteurs principaux:
Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin
Durée:
2h02

Synopsis (Allociné) :
La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l'équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.


Ma critique de "Sicario": C'est le thriller politique de l'année, mis en avant par la critique pour son atmosphère suffocante. La mise en scène au coeur des cartels mexicains est en effet très appliquée (une caméra réaliste, une violence maîtrisée, des paysages pour grand écran...) Cependant, l'ambiance retransmise par le cinéaste Denis Villeneuve est vraiment à nuancer: la dynamique d'ensemble se regarde avec plus ou moins d'intérêt et de déjà-vu. Le point de vue de la recrue idéaliste du FBI (interprétée par Emily Blunt) ne laisse pas toujours l'impression d'un film inédit ou haletant, juste celle d'un film très noir.

sicario

Après une scène d'ouveture choc qui donne le ton, le spectateur se retrouve volontairement perdu dans les rouages d'un groupe d'intervention contre le trafic de drogue. La première lecture du film peut paraître un peu difficile, on retient surtout des scènes dures au milieu de passages bien plus flottant, comme Denis Villeneuve nous a d'ailleurs habitué dans ses précédents films. Mais là où le génie opérait dans "Incendies" ou "Prisonners", on a ici le sentiment qu'il manque une étincelle au scénario pour supplanter le genre.

sicario2

Le profil des personnages et le casting restent plutôt banals et prévisibles. Emily Blunt rejoue une version de Jessica Chastain dans "Zero Dark Thirty", Benicio Del Toro s'empare d'un rôle trouble mais attendu. C'est finalement Josh Brolin qui mène la barque dans le rôle d'un agent du gouvernement bien charismatique. L'univers des narcotrafiquants reste relativement rebattu: même s'il joue bien le jeu du film d'action où la frontière entre les méchants et les gentils reste floue, on voit vite ce que "Sicario" veut dénoncer. Il reste à voir pour sa partie sombre et documentée, sans perdre les aboutissements efficaces du genre.

Une réalisation maîtrisée pour un film pas joyeux du tout lors d'une sortie cinéma...

 

Réalisation:   OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Violence:         OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour quelques scènes assez poignantes
-
pour Josh Brolin, un second rôle de poids
- pour la réalisation digne de ce nom


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un univers déjà-vu qui se démarque sans plus des autres
- le genre de film qui plombe la bonne humeur
- une réalisation maîtrisée mais pas très charismatique...

Posté par Aline Cineglobe à 15:13 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2015

Le nouveau stagiaire

21041126_20130917181840774

Comédie américaine

67564366Film américain

Note: 12,5/20

Date de sortie: 7 octobre 2015
Réalisateur: Nancy Meyers
Acteurs principaux: Robert De Niro, Anne Hathaway, Rene Russo
Durée: 2h01
Synopsis (Allociné) : Ben Whittaker, un veuf de 70 ans s'aperçoit que la retraite ne correspond pas vraiment à l'idée qu'il s'en faisait. Dès que l'occasion se présente de reprendre du service, il accepte un poste de stagiaire sur un site Internet de mode, créé et dirigé par Jules Ostin.


Ma critique de "Le nouveau stagiaire": Le scénario "made in america" pose un contexte qui se veut au goût du jour et décalé : le recrutement de stagiaires séniors, la direction et le succès d'une start-up, la vente d'articles mode sur internet... Mais sorti de là, la réalisatrice Nancy Meyers ("Pas si simple", "The Holiday") filme sans brio une histoire pas très épaisse (on peut résumer le scénario avec les doigts d'une main, outre des éléments dévoilés au compte-gouttes, il ne se passe pas grand chose au pays du rythme qui s'étire).

le nouveau stagiaire

Heureusement, l'écriture n'est pas vide de réflexion et l'approche relationnelle entre les protagonistes donne du baume au coeur. Entre outre, le duo Hathaway / De Niro n'en fait pas trop et marche relativement bien.

Le développement de l'intrigue qui flirte à certaines reprises avec la comédie dramatique (peut-on conjuguer réussite professionnelle avec vie de famille ?) permet quelques rebondissements faisant de cette comédie presque convenue une comédie presque convenable.

L'addition ne surprend pas : pour les amateurs du genre.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OCOOO

 

Intéressant ? -

Divertissant ? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le duo inédit De Niro - Hathaway
-
pour quelques bonnes pistes de réflexion générale sur la vie
-
pour l'intrigue passe partout

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des personnages convenus et attendus
- pas vraiment d'humour
- des dialogues parfois moisis

Posté par Aline Cineglobe à 23:43 - Comédie américaine/ étrangère - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2015

Big Eyes

19719960

Comédie dramatique

67564366 Film américain, canadien

Note: 14,5/20

Date de sortie: 18 mars 2015
Réalisateur:
Tim Burton
Acteurs principaux:
Amy Adams, Christoph Waltz, Danny Huston
Durée:
1h59

Synopsis (Allociné) :
BIG EYES raconte la scandaleuse histoire vraie de l’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses. La surprenante et choquante vérité a cependant fini par éclater : ces toiles n’avaient pas été peintes par Walter mais par sa femme, Margaret. L’extraordinaire mensonge des Keane a réussi à duper le monde entier. Le film se concentre sur l’éveil artistique de Margaret, le succès phénoménal de ses tableaux et sa relation tumultueuse avec son mari, qui a connu la gloire en s’attribuant tout le mérite de son travail.


Ma critique de "Big Eyes": Cette histoire vraie n'est pas très connue et ouvre sur un choix de sujet original pour ce nouveau Tim Burton: la grande imposture commise par le peintre Walter Keane. Le point de vue autour de l'émancipation de sa femme devient en fait le propos intéressant de cette oeuvre intime.

big eyes

Les scènes s'enchaînent bien avec des personnages qui ne sont pas trop dans la caricature, et qui entre dans le questionnement très pertinent sur l'équilibre formé par un couple : travail, argent, enfant, à quel prix ?

L'identité visuelle du film est par ailleurs très sympa, sans pour autant tomber dans une folle fantaisie, avec un regard sans jugement.

Une histoire d'escroquerie plaisante à regarder!

 

Réalisation:   OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:          OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'histoire originale
-
pour l'ambiance divertissante
- pour les questions pertinentes sur l'identité et le couple


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- fidèle à la BA, plus trop de surprise...
- pas très ressemblant à du Tim Burton
- Amy Adams...

Posté par Aline Cineglobe à 10:37 - Comédie dramatique - Commentaires [1] - Permalien [#]

Divergente 2: l'insurrection

19719960

Science-Fiction

67564366 Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 18 mars 2015
Réalisateur:
Robert Schwentke
Acteurs principaux:
Shailene Woodley, Theo James
Durée:
1h59

Synopsis (Allociné) :
Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…


Ma critique de "Divergente 2": Je suis toujours déçue par les suites et "Divergente 2" n'échappe pas vraiment à la règle... Ici on retouve le traditionnel + d'action et d'effets spéciaux, en contrepartie d'un manque d'intéret à l'histoire.

Le côté "ado" par rapport au premier volet est moins marqué, avec une action qui se veut plus spectaculaire. Du coup, on perd un peu le charme de l'intrigue mais on gagne en intensité, il n'y a pas de temps morts. Comme souvent dans les suites, la construction narrative reste assez difforme et laisse sur sa faim.

Shailene Woodley et Théo James forment toujours un couple sexy à l'écran, rien à redire. Dommage que l'émotion ne soit pas rendue à son maximum.

divergente2

Un volet centré sur l'action et les effets spéciaux.

 

Réalisation:   OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:          OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour de nombreuses scènes d'action
-
pour une tonalité plus grave
- pour un rythme qui avance bien


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'intérêt de départ a disparu
- l'intensité émotionnelle est peu efficace
- un scénario moyennement intéressant

Posté par Aline Cineglobe à 08:57 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Selma

19719960

Biopic

67564366 67563973Film américain, britannique

Note: 12,5/20

Date de sortie: 11 mars 2015
Réalisateur:
Ava DuVernay
Acteurs principaux:
David Oyelowo, Tom Wilkinson, Carmen Ejogo
Durée:
1h54

Synopsis (Allociné) :
Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.


Ma critique de "Selma": Film historique sur une partie du combat mené par Martin Luther King. La réalisation d'Ava Duvernay met en lumière ce grand personnage autour d'un discours politique assez bavard. Un peu long et difficile à rentrer dedans, un peu larmoyant sur la fin, mais très intéressant quand même.

C'est surtout à partir de la mise en scène de la fameuse marche pacifiste depuis la ville de Selma qu'une émotion s'installe en retenue. Le jeu des comédiens est ici très important et plutôt bien rendu.

selma

Le format classique oscarisable sur un thème légitime, mais sans surprise.

 

Réalisation:   OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:          OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la scène de la marche
-
pour le sens de la dramaturgie
- pour une époque bien incarnée


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme alambiqué avec des longueurs
- un biopic bavard, au discours plus ou moins complexe
- un peu mélo et démago sur la fin

Posté par Aline Cineglobe à 08:30 - Biopic - Commentaires [0] - Permalien [#]