Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

09 février 2011

Le Discours d'un roi

19634452Historique, drame

Film britannique, australien, américain


Note globale: 16,5/20

Réalisateur: Tom Hooper

Acteurs principaux: Colin Firth, Helena Bonham Carter, Derek Jacobi

Durée: 1h58

Synopsis (Allociné) : D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Ce que j'ai pensé du film: il était une fois un roi qui bégayait, dans un pays et une époque pas si lointaine... Ce film réussit à mélanger harmonieusement un vrai contexte historique avec une histoire beaucoup plus intimiste et humaine, celle du roi George VI et de ses terribles difficultés à s'exprimer en public. L'idée de base est déjà drôlement intéressante. L'écriture des dialogues s'attarde à nous montrer les problèmes de diction comme un véritable fardeau, à travers une réalisation sobre et académique. La forme est classique, le fond aussi. Le rythme est lent et posé, toutes les scènes tournent autour de Colin Firth et du sort de son personnage, heureusement qu'il joue bien! C'est réalisé très convenablement, avec une mise en scène soignée, bien que certains passages soient un peu répétitifs et monocordes. On pourrait en effet presque s'ennuyer à certains moments. Mais au-delà du drame social, c'est une histoire d'amitié qui naît, entre ce roi et son thérapeute, et dès lors, le récit inspire subtilement des allures de conte: un cadre royal et édulcoré, une belle esthétique des images, des pointes d'humour, un personnage mystérieux et attachant tel un Merlin l'Enchanteur... C'est du beau cinéma, pondéré, et c'est ça qui m'a plu. A côté de cela, la dimension historique des évènements est aussi intéressante. Quand Mary Poppins (Geoffrey Rush) aide un roi (Colin Firth) à remettre sa culotte à l'endroit, Hitler n'est jamais très loin: le film c'est un peu ça, mais sans le côté loufoque. Ainsi, les enjeux dramatiques sont davantage mis en avant et deviennent touchants: d'un côté l'histoire prévisible et sensible à l'échelle de l'individu, et de l'autre l'Histoire à l'échelle mondiale. Les comédiens sont très charismatiques. On a une jolie palette de personnages avec une très bonne distribution des rôles. Colin Firth est bon, mais il est aussi appuyé par d'excellents acteurs secondaires. Un film à voir une fois.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:    OOOCO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:       OOOOC

Émotion:      OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- très bonne interprétation
(un Golden Globes pour Colin Firth, Oscar à surveiller)
- une histoire touchante
, le sujet
- une mis en scène soignée

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- un ton assez monocorde
- une vision un peu trop fleur bleue?
- l'aspect prévisible et répétitif

Posté par Aline Cineglobe à 15:08 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 février 2011

Carancho

19632325Drame

Film argentin


Note globale: 14,5/20

Réalisateur: Pablo Trapero

Acteurs principaux: Ricardo Darin, Martina Gusman

Durée: 1h47

Synopsis (Allociné) : Sosa est un "Carancho" : un avocat spécialisé dans les accidents de la circulation à Buenos Aires. Grâce aux assurances et à la corruption, il profite sans scrupules des nombreuses victimes de la route qui enrichissent une poignée d’avocats et de policiers mafieux. Un soir, à la recherche de potentiels clients, il rencontre Luján, une jeune urgentiste qui cumule les heures de travail et se drogue régulièrement pour tenir. Leur histoire d’amour commence là, dans la rue, la nuit. Elle essaye de sauver la vie d’un homme, il essaye d’en faire son client.

Ce que j'ai pensé du film: à travers la noirceur de la mise en scène, "Carancho" nous délivre un thriller efficace où vient se mêler une histoire d'amour attachante. Une histoire éprouvante aussi bien dans les scènes de violence que dans les moments de tendresse, grâce à un dosage équilibré, voilà la réussite du film. Cependant la réalisation possède des maladresses: un démarrage long et flou, des plans rapprochés agressifs, une fin agaçante... des petit détails assez vite effacés par la tension accrue installée dans la dernière partie du film. Un ensemble inégal, mais qui devient rapidement prenant par son ambiance lugubre.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:     OOOCO

Violence:       OOOOO


Intéressant? Oui

Divertissant? Oui


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- une tension qui monte en crescendo

- un mélange des genres bien conduit: thriller/romance/drame social

- un film bien servi par ses acteurs

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- un démarrage avec des longueurs (+ les gros plans sur les piqûres berk)
- le sujet des arnaques à l'assurance reste sous exploité
- les dernières secondes du film, bof...

Posté par Aline Cineglobe à 12:33 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2011

Je suis un no man's land

19618063Comédie

Film français


Note globale: 9/20

Réalisateur: Thierry Jousse

Acteurs principaux: Philippe Katerine, Julie Depardieu, Aurore Clément

Durée: 1h32

Synopsis (Allociné) : Philippe est chanteur et dans l’existence d’un chanteur, il y a des moments où tout s’accélère surtout quand une groupie déjantée, des parents délaissés, une ornithologue lunaire et un ami d’enfance coriace conspirent à vous compliquer la vie… Comment en sortir ?

Ce que j'ai pensé du film: "Je suis un no man's land" mise la carte de la fantaisie décalée, mais ça devient vite ennuyeux à cause d'un scénario creux. Une comédie originale, mais qui ne ressemble pas à grand chose, et qui perd le spectateur par son manque d'interêt. L'ambiance un peu particulière est pourtant sympathique, mais le manque de rythme devient alarmant, autour d'un délire trop ou pas assez puissant.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OCOOO

Acteurs:   OOOOO

Humour:       OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Non


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- si on est fan de Philippe Katerine

- complètement décalé

- original

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- trop brouillon
- un manque de rythme
- histoire peu intéressante

Posté par Aline Cineglobe à 18:27 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2011

Angèle et Tony

19623873Drame

Film français


Note globale: 12/20

Réalisateur: Alix Delaporte

Acteurs principaux: Clotilde Hesme, Grégory Gadebois, Evelyne Didi

Durée: 1h27

Synopsis (Allociné) : Un port de pêche en Normandie.
Angèle a de bonnes raisons de se construire une nouvelle vie lorsqu’elle débarque dans celle de Tony, marin pêcheur en quête de sentiments.
Malgré le désir qu’il a pour elle, Tony garde ses distances. Angèle le cherche. Tony l’observe. Trop belle, trop déroutante, il ne peut croire qu’elle est là pour lui…

Ce que j'ai pensé du film: une histoire assez tendre grâce à un scénario nature qui respire l'air de la mer. Au delà de la simplicité du script, sans grandes péripéties, ce premier film d'Alix Delaporte, nous livre une mise en scène à la tonalité romanesque: les airs de piano de Mathieu Maestracci, un récit qui prend son temps et se délivre en finesse, les silences révélateurs, le tout en voulant éviter une lecture trop emplie de sentimentalisme. Malheureusement, le résultat est controversé. Si la douceur du récit est avenante, la coquille reste malgré tout trop fermée en émotion. L'interprétation générale est touchante, mais Clotilde Helme à tendance à surjouer, avec une seule expression tout au long du film, ce qui devient lassant à la longue. Le jeu de Grégory Gadebois semble plus spontané et crédible. Dommage, on ressent davantage la mollesse du rythme que les émotions, on peine ainsi à y croire.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:     OOOOO

Emotion:       OOOOO


Intéressant? -

Divertissant? Moyennement


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- la tendresse de l'histoire

- une réalisation modeste

- pour apprendre à faire la différence entre une sole et une limande

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- des airs de lassitude
- un rythme un peu laborieux
- les émotions transpercent difficilement l'écran

Posté par Aline Cineglobe à 15:11 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2011

Rien à déclarer

19542535Comédie

Film français


Note globale: 13/20

Réalisateur: Dany Boon

Acteurs principaux: Benoît Poelvoorde, Dany Boon

Durée: 1h48

Synopsis (Allociné) : 1er janvier 1993 : passage à l'Europe. Deux douaniers, l'un Belge, l'autre Français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique.
Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandervoorde se voit contraint et forcé d'inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel, voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandervoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d'une 4L d'interception des douanes internationales.

Ce que j'ai pensé du film: une comédie française superficielle dans la moyenne, gentillette et qui ne fait pas de mal. Cependant le jeu des acteurs caricaturé je commence à saturer, ça fait perdre l'authenticité des répliques. Entre un Benoît Poelvoorde toujours agité, un Dany Boon toujours benêt, et des second rôles pas toujours convaincants (Julie Bernard), on reste sur notre faim au niveau de l'interprétation globale. Un scénario avec de bonnes idées, mais à l'humour un peu bancal et simpliste. On passe cependant un bon moment, grâce à des gags tout public, et une histoire divertissante.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:     OOOOO

Humour:       OOCOO


Intéressant? -

Divertissant? Oui


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- divertissant

- l'ambiance comédie

- quelques bonnes idées

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- jeu des acteurs poussif
- un scénario simpliste
- un manque de subtilité dans la réalisation

Posté par Aline Cineglobe à 10:04 - Comédie française - Commentaires [3] - Permalien [#]

Comment savoir

19603573Comédie romantique

67564366Film américain

Note: 8/20 ϟ☁

Date de sortie: 26 janvier 2011
Réalisateur:
James L. Brooks
Acteurs principaux:
Reese Witherspoon, Owen Wilson, Paul Rudd
Durée:
1h56
Synopsis (Allociné) :
Lisa ne vivait que pour sa passion du sport et du softball, mais sa soudaine exclusion de son club la laisse complètement désemparée. C’est alors qu’elle fait la connaissance de Matty, un joueur de baseball professionnel, séducteur invétéré plutôt nombriliste. Pour George Madison, la période n’est pas joyeuse non plus. Cet homme d’affaires qui entretient des relations compliquées avec son père, Charles, se retrouve injustement accusé de malversations financières, au point de risquer la prison. C’est le soir où George et Lisa vivent le pire moment de leurs vies respectives qu’ils se rencontrent. Alors que tout semble s’écrouler autour d’eux, ils vont découvrir que quelque chose de merveilleux peut quand même arriver…


Ma critique de "Comment savoir": Une histoire laborieuse qui fait planer un air de lassitude. Trop de dialogues inconsistants voire incompréhensibles, pas assez d'humour, un scénario usé... En soi même c'est une jolie histoire, mais on aura vu plus divertissant et mieux construit. La distribution est pourtant sympathique, assez accrocheuse, mais l'écriture des personnages manque beaucoup trop de saveurs, tout comme le doublage VF qui plombe encore plus le film.

comment savoir

A éviter...

 

Réalisation:    OCOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OCOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:       OCOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- les acteurs

- le côté romantique qui n'en fait pas trop

- une comédie tranquille


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- n'y allez pas pour l'action
- des longueurs inutiles
- scénario très faible, peu convaincant

Posté par Aline Cineglobe à 09:29 - Comédie américaine/ étrangère - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2011

Africa United

19623648Aventure

67563973Film britannique, sud-africain, rwandais

Note: 10,5/20

Date de sortie: 19 janvier 2011
Réalisateur:
Debs Gardner-Paterson
Acteurs principaux:
Eriya Ndayambaje, Roger Nsengiyumva, Sanyu Joanita Kintu
Durée:
1h25
Synopsis (Allociné) :
"Africa United" raconte l’histoire extraordinaire de trois enfants rwandais qui tentent de réaliser le rêve de leur vie : assister à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde de Football 2010 à Johannesburg. Mais les problèmes commencent quand Fabrice, Dudu et Béatrice montent dans le mauvais bus et se retrouvent au Congo.


Ma critique de "Africa United": Ce voyage initiatique n'est pas aussi attirant qu'il aurait pu l'être. Le ton du film est assez déstabilisant.

Toucher à des sujets graves sur un fond de naïveté et de bons sentiments, pourquoi pas. Mais la vision enfantine et optimiste prônée par le film est engloutie par l'absurdité des situations. En effet, si l'aspect du conte moderne est touchant, toute l'atmosphère du film est décrédibilisée par un abus du non-sens.

africa united

Les scènes sont trop décousues, et on assiste finalement à un défilé de clichés qui ressemble davantage à une campagne de prévention. Tout y passe; sida, guerre, prostitution... Même les petites animations ressemblent étrangement à une pub pour l'Unicef. On regrettera par ailleurs une photographie assez moyenne.

africa united 2

Dans les points positifs, on notera un récit dynamique, une mise en scène originale qui possède une certaine prestance, servie par des acteurs qui ont la pêche. On est facilement pris par cette aventure. Ce film est vivant, et nous impose un regard sur l'Afrique qui nous fait respirer toute son ambiguïté.

Curieux.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:       COOOO

 

Intéressant? Moyennement

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- le dynamisme de l'histoire

- les paysages de l'Afrique

- une mise en scène originale

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'absurdité ambiante
- un ton moralisateur
- un défilé trop lisse de clichés

Posté par Aline Cineglobe à 22:11 - Action/ Aventure - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2011

Another Year

19584776Comédie dramatique

Film britannique


Note globale: 12/20

Réalisateur: Mike Leigh

Acteurs principaux: Jim Broadbent, Lesley Manville, Ruth Sheen

Durée: 2h09

Synopsis (Allociné) : Printemps, été, automne et hiver. La famille et l'amitié. Amour et réconfort. Joie et peine. Espoir et découragement. La fraternité. La solitude. Une naissance. Une mort. Le temps passe...

Ce que j'ai pensé du film: une comédie dramatique en quatre actes, qui suit le rythme des quatre saisons. "Another year" joue la carte de la maturité, avec une mise en scène théâtrale, où chaque scène a été choisi habilement pour devenir interminable. Action en temps réel, repas qui s'éternise, longue conversation... Le film ennuyeux par nature, qui doit savoir faire les bons dosages pour révéler sa part de subtilité. Ici, l'histoire gravite autour d'un couple anglais plus tout jeune, et en capture quelques instants de vie. Ces moments clés sont d'ailleurs révélés avec une justesse appréciable et surtout attachante. La puissance des dialogues et de l'interprétation nous fait découvrir les enjeux du temps qui passe, à travers différentes couleurs. Du blanc au noir, dépressif s'abstenir. Le scénario est simpliste mais aborde des thèmes clés, fondateurs de notre condition humaine: interactions sociales, recherche du bonheur, vie familiale... Ainsi la psychologie du discours est très ouverte, et fait réfléchir au message derrière tout ça. Le récit en lui même prend sa force grâce au jeu des ellipses temporelles, qui rompt la monotonie et fait évoluer les choses. Il faut noter aussi quelques pointes d'ironie qui arrive assez tardivement (sinon on s'endort). Au début, le récit a du mal à prendre son envol, avec un démarrage long et plombant, mais se récupère par la suite.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OCOOO

Acteurs:     OOOCO

Humour:       OOOOO


Intéressant? Un peu

Divertissant? Oui ou Non


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- le côté nature de la mise en scène

- le charme des acteurs

- les touches d'ironie

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- le style à grosses longueurs
- l'histoire tarde à poser ses marques
- trop ennuyeux

another

Posté par Aline Cineglobe à 19:29 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

Incendies

19628698Drame

Film canadien


Note globale: 16/20

Réalisateur: Denis Villeneuve

Acteurs principaux: Rémy Girard, Lubna Azabal, Mélissa Désormeaux-Poulin

Durée: 2h03

Synopsis (Allociné) :   A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence.
Jeanne voit dans cet énigmatique legs la clé du silence de sa mère, enfermée dans un mutisme inexpliqué les dernières semaines précédant sa mort. Elle décide immédiatement de partir au Moyen Orient exhumer le passé de cette famille dont elle ne sait presque rien…

Ce que j'ai pensé du film: "Incendies" relate un drame familial éprouvant qui tire sa force dans la dureté de son récit. Entre secret de famille et guerre civile, le récit très noir trouve toute son intensité grâce à une mise en scène plutôt subtile. Tout d'abord, la réalisation manie habilement le mélange des temporalités: d'un côté le parcours tragique de la mère, et de l'autre côté celui des enfants à la recherche de réponses. Le montage en plusieurs chapitres et l'alternance entre les évènements du passé et du présent sont bien maîtrisés (ni trop bouillon ni trop linéaire). On retiendra surtout le rythme posé de l'histoire, ponctué par des images poignantes qui marquent les esprits. Le déroulement du scénario est pensé et équilibré, ce qui donne une cohérence générale à l'œuvre, notamment grâce à la présence d'un réel dénouement, ce qui se fait de plus en plus rare. Le tout est servi par un très bon jeu des acteurs, juste et bouleversant, tout comme l'emploi d'une musique dans la bonne mesure. Le film trouve un degré d'originalité dans sa confrontation complexe des cultures: entre accent québécois et paysages du Moyent-Orient, nous sommes à la fois désorientés et rassurés. On peut donc saluer une réalisation soignée, qui comporte cependant quelques maladresses rendant l'ensemble un peu trop gros, un peu trop noir, un peu confus (quelques facilités sur l'âge des protagonistes, les ressemblances, ou les issues).

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:     OOOOO

Emotion:       OOOOO


Intéressant? Oui

Divertissant? Oui


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- un récit intense
et éprouvant
- une bonne interprétation

- une réalisation travaillée

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- un récit très noir
- des invraisemblances un peu gênantes
- un contexte politique un peu confus pour les non-initiés

icendies

Posté par Aline Cineglobe à 19:22 - Drame - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 janvier 2011

Les chemins de la liberté

19587366Drame

Film américain


Note globale: 12,5/20

Réalisateur: Peter Weir

Acteurs principaux: Jim Sturgess, Ed Harris, Colin Farell, Saoirse Ronan

Durée: 2h14

Synopsis (Allociné) :  En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s’évader d’un camp de travail sibérien.
Pour ces hommes venus de tous les horizons, s’échapper de cet enfer ne sera que le début de l’aventure…
Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi puis les sommets de l’Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine.

Ce que j'ai pensé du film: malgré un périple long et difficile, le développement des personnages demeure assez pauvre. Il témoigne d'une psychologie pas toujours très pertinente, trop générique, qui devient vite superflue (les ébauches sur le caractère et le passé des personnages sont poussives et les relations sociales au sein du groupe sont minimes). Cette odyssée humaine préfère donc se concentrer sur le thème élémentaire de la survie, à travers un contexte politico-historique qui dénonce les dérives du communisme. Notre attention se concentre alors sur les grands paysages, d'une beauté cruelle, et sur une épreuve aux enjeux prioritairement physiques. Pour cela, la réalisation nous dévoile une aventure coriace, où se mêlent des moments assez intenses, entre la fatigue et la mort. Le combat pour la survie devient assez touchant, grâce à une mise en scène qui reste relativement humble. Le schéma linéaire entrecoupé par des ellipses de temps préserve cet aspect. Ainsi, "Les chemins de la liberté" nous livre un portrait assez fort sur l'hostilité, au risque de pouvoir supporter un rythme longuet sans grande surprises, et des acteurs inégaux (bonne mention à Ed Harris et Jim Sturgess) avec des accents qui interpellent.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:     OOOOO

Emotion:       OOCOO


Intéressant? Moyennement

Divertissant? Assez


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
- des paysages sur grand écran

- un scénario sans mauvaises dérives

- une belle compostion musicale

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- un rythme long
- un manque d'empathie et d'intensité
- un anti-communisme très manichéen


chemin

Posté par Aline Cineglobe à 19:34 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]