Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

03 juillet 2011

Kung Fu Panda 2

19723216_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110421_042305Animation

67564366 Film américain

Note: 15/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 15 juin 2011
Réalisateur:
Jennifer Yuh
Doublage VO:
Jack Black, Angelina Jolie, Duxtin Hoffman
Durée:
1h35

Synopsis (Allociné) :
Le rêve de Po s'est réalisé. Il est devenu le Guerrier Dragon, qui protège la Vallée de la Paix avec ses amis les Cinq Cyclones : Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe. Mais cette vie topissime est menacée par un nouvel ennemi, décidé à conquérir la Chine et anéantir le kung-fu à l'aide d'une arme secrète et indestructible. Comment Po pourra-t-il triompher d'une arme plus forte que le kung-fu ? Il devra se tourner vers son passé et découvrir le secret de ses mystérieuses origines. Alors seulement, il pourra libérer la force nécessaire pour vaincre.
 


Ma critique de "Kung Fu Panda 2": Cette suite de Kung Fu Panda est efficace. L'humour n'est pas hilarant mais bien placé avec des répliques vraiment habiles. On verse aussi sa petite larme. L'histoire réussit à se renouveler, et l'équilibre du scénario est bon. Je pense que j'ai même préfére celui-ci par rapport au premier. C'est plutôt un bon travail, accessible à toute la famille. Mon seul regret: je ne suis toujours pas très fan du graphisme des dessins de ce film d'animation.

kung fu panda 2

Sympathique !

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Humour:         OOCOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- une bonne dynamique d'ensemble

- amusement et tendresse

- familial


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- les dessins sans trop de finesse
- la voix de Manu Payet ne colle pas toujours très bien au panda
- on perd l'essence du kung fu

Posté par Aline Cineglobe à 00:43 - Dessin animé/ Film d'animation - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tranformers 3- La face cachée de la lune

19734117_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110509_033050Science-Fiction

67564366 Film américain

Note: 11,5/20 ♥♥

Date de sortie: 29 juin 2011
Réalisateur:
Michael Bay
Acteurs principaux:
Shia LaBeouf, Rosie Huntington-Whiteley, Patrick Dempsey
Durée:
2h35

Synopsis (Allociné) :
Un événement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre ; une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait, cette fois, ne pas suffire à nous sauver.


Ma critique de "Transformers 3" : Michael Bay nous a concocté une réalisation toujours aussi audacieuse et technique, au top des effets spéciaux, et garnie par une bande-son en permanence à fleur de sentiment et d'action. La qualité des images de synthèse est grandiose avec un rendu très intéressant dans l'animation des robots, dans une durée des séquences qui ne regarde pas le budget. L'ajout de la 3D pourquoi pas... On apprécie le bouquet final type catastrophe, seul moment du film qui semble enfin décoller!

En effet, faute à un scénario complètement dépourvu d'intérêt, et des intrigues inexploitées (comme cette histoire de lune), il y a un flottement constant, qui montre bien que le film est trop long. Le problème c'est le ratage complet du développement des personnages. C'est simple, aucun ne semble tenir la route. On a l'impression de retrouver des personnages résiduels qui ont évolué dans les films précedents, mais qui ici n'ont pas de devenir scénaristique, et sont complètement décousus. C'est d'ailleurs aussi le cas avec les nouveaux personnages, chose encore plus inquiétante. Pour adhérer aux émotions, il est donc préférable d'avoir vu les autres films, car sinon on peut être perdu. Le côté divertissant est essouflé, et encore une fois il est dommage que le scénario ne suive pas la technique.

Explosif que dans les effets spéciaux.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOCOO

Action:          OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Peut mieux faire

 

3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
-
l'action finale
-
les effets spéciaux
- la musique film d'action


3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début:
- le scénario
- personnages décousus
- durée trop longue

>

Enregistrer

Posté par Aline Cineglobe à 00:04 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2011

Pourquoi tu pleures?

19726893 Comédie

67563699 Film français

Note: 11/20

Date de sortie: 15 juin 2011
Réalisateur:
Katia Lewkowicz
Acteurs principaux:
Benjamin Biolay, Emmanuelle Devos
Durée:
1h39

Synopsis (Allociné) :
A quelques jours de son mariage, un jeune homme qui n’en a pas l’habitude se retrouve confronté à des décisions cruciales.
Face à sa fiancée qui a disparu, face à la fille qu’il vient de rencontrer, face à sa belle-famille dont il ne comprend pas la langue, face à sa mère, sa sœur, ses potes et même aux ouvriers sur le chantier de son futur appartement, il doit trancher.
Mariage ou passion, passé familial ou futur conjugal, pétales ou dragées, tout va y passer.


Ma critique de "Pourquoi tu pleures ?": Les acteurs manient les répliques avec aisance, même si la limite du surjeu n'est jamais bien loin. La base de l'histoire n'est pas très garnie, mais l'exentricité des personnages lui donne une consistance.

L'ambivalence du ton porté par le film montre un aspect comique qui frôle souvent celui du drame, ce qui confère à la réalisation de Katia Lewkowicz une touche décalée plutôt réussie. Malheureusement le souffle s'épuise, faute peut-être à un comique caustique qui n'en fait pas assez, et à cause d'un rythme sans aucune cadence. Le choix des longues scènes inutiles n'est pas forcément justifié, et s'impose d'une manière presque présomptueuse.

pourquoi tu pleures

Un film avec Benjamin Biolay... forcément ça fait peur

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:   OOOCO

Humour:       OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
l'issue du message assez juste
-
coin-coin et cui-cui
- des acteurs à l'aise


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- un intérêt limité
- des passages ramollos
- un scénario un peu trop léger

Posté par Aline Cineglobe à 23:06 - Comédie française - Commentaires [2] - Permalien [#]

London Boulevard

19719960Thriller

67564366 67563973 Film américain, britannique

Note: 8/20 ϟ

Date de sortie: 8 juin 2011
Réalisateur:
William Monahan
Acteurs principaux:
Colin Farrell, Keira Knightley, David Thewlis
Durée:
1h42

Synopsis (Allociné) :
Mitchel sort de prison plein de bonnes intentions. Pourtant, lorsqu’il tombe sur son vieil ami Billy, un petit voyou à la recherche d’un complice, il accepte de l’aider en échange d’un toit. Incapable de rompre avec son passé, Mitchel fait la connaissance de Charlotte, une star de cinéma terrée dans un luxueux hôtel particulier pour échapper aux hordes de paparazzi, dont il devient rapidement le garde personnel.


Ma critique de "London Boulevard": Rien de neuf avec ce "London Boulevard" qui a précipité ma chute vers le sommeil. On distingue un sentiment de lenteur pénible, et un montage sans originalité. Il s'agit d'un thriller médiocre pour son genre, avec une romance pas crédible pour un sou. Les acteurs sont mous, et l'histoire est faussement rusée. On a l'impression que le scénario ne va nulle part, et j'ai déjà tout oublié. Par contre, je suis totalement passée à côté de l'humour et du certain décalage du film.

london boulevard

L'arnaque.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:          OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Bof

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
la belle gueule de Colin Farell
-
le côté noir de la mise en scène
- un scénario à plusieurs roues


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une réalisation très pâle
- un faux rythme
- un thriller qui ne se démarque pas

Posté par Aline Cineglobe à 22:15 - Thriller/ Policier - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juin 2011

Le Chat du rabbin

19723563Dessin-animé

67563699 Film français, autrichien

Note: 10,5/20

Date de sortie: 1 juin 2011
Réalisateur:
Joann Sfar, Antoine Delesvaux
Acteurs principaux:
François Morel, Maurice Bénichou, Hafsia Herzi
Durée:
1h40

Synopsis (Allociné) :
Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l'éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d'elle... même à faire sa bar mitsva ! Le rabbin devra enseigner à son chat les rudiments de loi mosaïque ! Une lettre apprend au rabbin que pour garder son poste, il doit se soumettre à une dictée en français. Pour l'aider, son chat commet le sacrilège d'invoquer l'Eternel. Le rabbin réussit mais le chat ne parle plus. On le traite de nouveau comme un animal ordinaire. Son seul ami sera bientôt un peintre russe en quête d'une Jérusalem imaginaire où vivraient des Juifs noirs. Il parvient à convaincre le rabbin, un ancien soldat du Tsar, un chanteur et le chat de faire avec lui la route coloniale...


Ma critique de "Le Chat du Rabbin": Les méandres imprévisibles du scénario sont assez étranges et laissent un goût de perplexité dans les yeux. Le début est sympa, simple, décrypte avec amusement le caractère d'un chat, et puis ça tourne à la lenteur. Entre fausses péripéties, et propos religieux, je n'ai pas vraiment perçu la sensibilité du film, mais plutôt l'ennui. Les personnages sont malgré tout attachants, ce qui nous fait tenir jusqu'au bout.

le chat du rabbin

Un dessin animé qui se veut un peu trop intellectuel...

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:          OCOOO

 

Intéressant? Moyennement

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
la relation entre le chat et sa maîtresse
-
une apparition de Tintin...
- un film qui a son identité


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- des dessins pas formidables
- un faux rythme
- beaucoup de thèmes abordés, c'est brouillon, on peut être dépassé

Posté par Aline Cineglobe à 21:37 - Dessin animé/ Film d'animation - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juin 2011

Limitless

19720797Thriller

67564366 Film américain

Note: 11,5/20

Date de sortie: 8 juin 2011
Réalisateur:
Neil Burger
Acteurs principaux:
Bradley Cooper, Robert De Niro, Abbie Cornish
Durée:
1h45

Synopsis (Allociné) :
Eddie Morra rêve d’écrire, mais l’angoisse de la page blanche le paralyse. Sa vie sans éclat bascule lorsqu’un ami lui fait découvrir le NZT, un produit pharmaceutique révolutionnaire qui lui permet d’exploiter son potentiel au maximum. Eddie peut désormais se souvenir de tout ce qu’il a lu, vu ou entendu ; il peut apprendre n’importe quelle langue en une journée, résoudre des équations complexes et subjuguer tous ceux qu’il rencontre – tant qu’il reste sous l’influence de cette substance qui n’a pas encore été testée.


Ma critique de "Limitless": Rien de bien exaltant dans la réalisation de ce "Limitless", qui reste d'un genre très ordinaire, malgré un synopsis haletant. J'ai trouvé ça très lisse, sans véritables surprises. L'idée de départ est bonne, mais le scénario est très élémentaire, tout comme le jeu de Bradley Cooper. L'utilisation de la voix off est descriptive, et pas toujours très bien placée.

limitless

Un sujet divertissant, mais une mise en scène qui a ses limites et ses facilités.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:          OOCOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
Bradley Cooper en premier rôle
-
une idée de base intéressante
- se laisse regarder


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un scénario pas très fin
- une morale douteuse
- un Robert De Niro transparent

Posté par Aline Cineglobe à 18:17 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]

X-men: Le Commencement

19732066Science-Fiction

67564366 Film américain

Note: 15,5/20

Date de sortie: 8 juin 2011
Réalisateur:
Matthew Vaughn
Acteurs principaux:
James McAvoy, Michael Fassbender, Kevin Bacon
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon. Au cours de cette opération, le conflit naissant entre les deux hommes s’accentua, et la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X éclata…


Ma critique de "X-Men le commencement": Pour ce nouveau "X-Men" on retourne dans le passé, avec le pari réussi de faire un prologue à la saga, malgré le risque d'un casting tout neuf. Le résultat est très bien calibré, correctement rythmé, porté à bien par les deux acteurs James McAvoy et Michael Fassbender d'un charisme très entraînant. Entre un fond de psychologie des personnages et de fortes scènes d'action, l'équilibre est trouvé. Toute l'ambiguïté de la relation entre Charles et Eric donne le souffle narratif de cette histoire, pas aussi ennuyeuse qu'elle en avait l'air dans la bande-annonce.

Matthew Vaughn nous livre une réalisation mature, qui donne envie de revoir les autres films.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:          OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
-
un bon choix de casting
-
une bonne dynamique
- une apparition surprise


3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début:
- la trame du scénario parfois un peu grossière avec ses allusions historiques
- une action trop en retrait pour un x-men?
- plus intéressant quand on connaît les autres films de la saga

Posté par Aline Cineglobe à 17:50 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juin 2011

Oncle Boonmee (séance de rattrapage)

19479809Drame

Film thaïlandais

Note globale: 14/20

Réalisateur: Apichatpong Weerasethakul

Acteurs principaux: Thanapat Saisaymar, Jenjira Pongpas, Sakda Kaewbuadee

Durée: 1h53

Synopsis (Allociné) : Les apparitions magiques de sa femme défunte et de son fils disparu depuis des années confirment à Oncle Boonmee que sa fin est proche. Dans son domaine apicole, entouré des siens, il se souvient alors de ses vies antérieures. Accompagné de sa famille, il traverse la jungle jusqu’à une grotte au sommet d’une colline, lieu de naissance de sa première vie.
De cette première vie, Oncle Boonmee ne se souvient de rien, s’il était animal ou végétal, homme ou femme ; mais il sait à présent qu’il est prêt à aborder la mort avec apaisement.

Film visionné en DVD grâce au jeu-concours "Blogueurs, faites votre cinéma" organisé par Priceminister.


Ce que j'ai pensé du film: Pas besoin de se souvenir de ces vies antérieures pour renouer avec la dimension onirique du cycle de la nature, « Oncle Boonme » s'en charge, avec un pari audacieux. Une expérience mystique récompensée l'année dernière par la Palme d'Or au festival de Cannes.
Sous les traits d'une fable spontanément décousue, ce film explore les jeux de l'esprit, adhère au jeu des énigmes, à travers la caméra du thaïlandais Apichatpong Weerasethakul.
Vous allez pouvoir conforter vos convictions ; jadis, oui, vous avez peut-être été une anguille (ou un ours, ou un concombre...).

Les incongruités se révèlent surprenantes : singe-fantôme version Chewbacca, plaisir charnel avec un poisson, apparitions de la femme défunte du personnage principal... La poésie est bien écrite, mais se fige beaucoup trop rapidement dans un quotidien fastidieux, qui évolue à un niveau de lecture parfois compliqué.
Très vite, on se rend compte que l'histoire peine à nous embarquer dans la jungle, et que la magie se noie au milieu d'un rythme insignifiant. La symbolique est parfois difficile à saisir, et les péripéties du film ne décollent pas. Il faut donc le reconnaître, le rythme est d'une lenteur extrême, le goût pour la longévité des séquences peut révéler des passages terriblement ennuyeux pour le spectateur.

Pourtant, cette perception du temps nourrit le propos avec une délicatesse bienvenue, affirmant que les échelles du temps et de l'espace peuvent se déformer à volonté, selon des points de vue relatifs entre eux. Cette vision sur ces données inconnues qui nous échappent et qui se réveillent à l'approche de la mort, est simplement parlante et universelle, à l'opposé des images dépaysantes et culturelles de la Thaïlande qui évadent notre imaginaire dans une nature magnifique. Ce mélange est donc percutant, émouvant, et ouvre un discours plein de métaphores, à mieux comprendre au deuxième visionnage.

La recherche de la tranquillité de l'âme et du corps est ici primordiale, dictée par la sérénité de la mise en scène. Le résultat jongle entre un effet d'apaisement et un effet d'inquiétude provenant des mystérieux personnages. « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures » est un film qui retranscrit une philosophie abstraite dans l'idéologie de son cinéma. A travers une absence d'action, et des longueurs surprenantes, le réalisateur impose son style.

 

 

Posté par Aline Cineglobe à 22:24 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]

Le Complexe du Castor

19723462Drame

67564366 Film américain

Note globale: 14/20

Date de sortie: 25 mai 2011

Réalisateur: Jodie Foster

Acteurs principaux: Mel Gibson, Jodie Foster, Anton Yelchin

Durée: 1h31

Synopsis (Allociné) : La vie de Walter n’est plus ce qu’elle était. Déprimé, vivant au ralenti, il s’éloigne de sa famille et de ses proches. Sa femme finit par le chasser de la maison pour le bien de leurs enfants. Touchant le fond, il s’accroche malgré lui à une marionnette de castor trouvée un soir par hasard. Par jeu ou par désespoir, il utilise cette marionnette pour extérioriser toutes les choses qu’il n’ose pas dire à sa famille et ses collègues. La marionnette devient alors comme une nouvelle personnalité, un nouveau Walter, plus positif et sûr de lui. Rapidement il reprend le contrôle de sa vie mais découvre peu à peu qu’il ne peut plus vivre sans son castor. Parviendra-t-il à se débarrasser de lui ?


Ce que j'ai pensé du film: avec une idée originale sur le papier, Jodie Foster à la réalisation, et un casting habile, "Le Complexe du Castor" est un drame adroit et délicat. Le thème de la dépression est exploité autour des valeurs de la famille, et l'angle de la mise en scène est attachant quand il n'est pas troublant. Le couple Mel Gibson/Jodie Foster est très crédible, et l'histoire plus futile autour du fils aîné repousse le rythme bancal du film. La trame narrative de l'histoire reste simple, et s'enferme dans une modestie légèrement convenue, mais touchante. Les longueurs se font alors sentir, et l'émotion reste sous-jacente. Heureusement le récit nous laisse attentif avec une justesse constante. On regrette cependant que la profondeur du propos reste à un stade trop mollasson, voire inachevé.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:       OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Assez


3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
-
une bonne interprétation générale
-
une idée intéressante
- une justesse des propos

3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début du film:
- des lenteurs dans le rythme
- un humour pas si affriolant que ça
- il ne se passe pas grand chose

Posté par Aline Cineglobe à 13:13 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2011

Pirates des Caraïbes: la Fontaine de Jouvence

19713505Aventure

67564366 Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 18 mai 2011
Réalisateur:
Rob Marshall
Acteurs principaux:
Johnny Depp, Penélope Cruz, Geoffrey Rush
Durée:
2h20

Synopsis (Allociné) : 
Dans cette histoire pleine d’action, où vérité, trahison, jeunesse éternelle et mort forment un cocktail explosif, le capitaine Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a connue autrefois. Leurs liens sont-ils faits d’amour ou cette femme n’est-elle qu’une aventurière sans scrupules qui cherche à l’utiliser pour découvrir la légendaire Fontaine de Jouvence ? Lorsqu’elle l’oblige à embarquer à bord du Queen Anne’s Revenge, le bateau du terrible pirate Barbe-Noire, Jack ne sait plus ce qu’il doit craindre le plus : le redoutable maître du bateau ou cette femme surgie de son passé...


Ma critique de "Pirates des Caraïbes, la fontaine de Jouvence": Ce quatrième volet de la saga "Pirates des Caraïbes" se repose sur ses acquis, et manque essentiellement de brillance: scénario peu approfondi, personnages plats, décors répétitifs; même la musique semble paresseuse. Le manque de fertilité scénaristique est dommage, mais j'ai apprécié le retour à un fantastique modéré par rapport aux deux derniers volets. L'ambiance du film familial est toujours divertissante, bien que l'humour soit relativement absent ici. Quelques bonnes idées sont à retenir, notamment le passage des sirènes qui m'a réveillé, mais dans l'ensemble le film est trop long. Je n'ai pas été convaincue par la prestation prévisible de Penélope Cruz, qui ne comble pas les faiblesses de l'histoire.

Pas le meilleur film de la saga.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:       OCOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons pour aller voir ce film au cinéma:
-
les sirènes
-
le goût de l'aventure, évasion
- une histoire plus raisonnable que le dernier volet


3 bonnes raisons pour quitter la salle avant le début:
- un scénario légèrement délavé et lassant
- durée trop longue
- personnages pas très bien renouvelés

Posté par Aline Cineglobe à 15:04 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]