Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

30 janvier 2012

La colline aux coquelicots

19846340Animation

  Film japonais

Note: 12/20 

Date de sortie: 11 janvier 2012
Réalisateur:
Goro Miyazaki
Acteurs:
Masami Nagasawa, Junichi Okada
Durée:
1h31

Synopsis (Allociné) :
Umi est une jeune lycéenne qui vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer...
Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier…
Dans un Japon des années 60, entre tradition et modernité, à l’aube d’une nouvelle ère, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir.


Ma critique de "La colline aux coquelicots": Nouvelle production des studios Ghibli qui laisse un léger gôut de désenchantement. Si le cadre charmeur des paysages berce l'image, le scénario est une histoire assez banale (une amourette sous fond de secret de famille dans le japon des années 60). Le rythme est bancal, parfois long et passif, et la tendresse du discours n'est pas toujours suffisante pour faire passer certaines émotions. Certes, on reste attentif et on passe un moment plaisant, mais le message reste au niveau d'un dessin animé quelconque.

la colline aux coquelicots

Sympathique, mais sans plus.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOCOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
une histoire gentille
-
un cadre poétique et nostalgique
- la chanson de fin


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- un univers magique absent
- des longueurs, de l'ennui
- une tonalité parfois mielleuse

Posté par Aline Cineglobe à 23:29 - Dessin animé/ Film d'animation - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 janvier 2012

The Darkest Hour

19857289Science-Fiction

67564366Film américain

Note: 13/20 

Date de sortie: 11 janvier 2012
Réalisateur:
Chris Gorak
Acteurs:
Emile Hirsch, Rachael Taylor, Olivia Thirlby
Durée:
1h29

Synopsis (Allociné) : 
Sean et Ben sont à Moscou pour affaires, confrontés à un univers d’argent et de pratiques sans scrupules. Natalie et Anne s’y trouvent en escale involontaire alors qu’elles avaient prévu de se rendre au Népal. Les quatre jeunes gens se rencontrent par hasard dans la boîte de nuit la plus branchée de la ville où ils croisent Skylar, un homme d’affaires suédois qui a arnaqué Sean et Ben.
Ce haut lieu qui attire puissants et personnalités en vue bascule dans la terreur lorsque des aliens attaquent…


Ma critique de "The Darkest Hour": Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas eu un nanar sur l'invasion apocalyptique de créatures extraterrestres. Rien d'original, à part que pour changer de décors, l'histoire se déroule en Russie. La dynamique du film n'est pas déplaisante, malgré les incohérences et les facilités. Le gros problème vient surtout des effets spéciaux plutôt mauvais. Un film du genre passable, grâce à une certaine tension, et un scénario qui se contente de suivre la survie d'un groupe de jeunes. Hélas, la tournure des évènements devient vite grossière, avec des clichés et des résolutions médiocres.

N'oubliez pas le pop-corn.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Angoisse:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
une invasion que l'on suit en Russie
-
des créatures invisibles pour alimenter la tension du film
- un rythme efficace


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:

- des effets spéciaux mauvais
- une allure de nanar
- des résolutions sans finesse

Posté par Aline Cineglobe à 12:20 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Millenium: Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

19845839Thriller

67564366Film américain, britannique, suédois, allemand

Note: 12/20 

Date de sortie: 18 janvier 2012
Réalisateur:
David Fincher
Acteurs:
Daniel Craig, Rooney Mara, Christopher Plummer
Durée:
2h38

Synopsis (Allociné) :
Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…


Ma critique de "Millénium": David Fincher réalise un thriller sombre : une enquête policière couplée d'une violence percutante et dérangeante. Pour contribuer à cette atmosphère pesante, les interprètes Daniel Craig et surtout Rooney Mara incarnent des personnalités marquantes, qui obnubilent à eux seuls l'écran (voire l'histoire).

millénium

Si Rooney Mara apporte un charisme certain avec son look gothique et énigmatique Daniel Craig se contente d'un rôle un peu transparent. On retiendra une maîtrise saisissante dans la manière de filmer les choses, et une atmosphère prenante. Cependant le déroulement de l'intrigue offre un suspense qui peine à être satisfaisant. Le film s'étire sur 2h30, alternant les scènes chocs et les passages à vide, d'une manière un peu trop hachée. Le temps est parfois long. On peut aussi se poser la question légitime du pourquoi un remake ?

millénium2

Une œuvre étrange, qui ose une esthétique choc, sans pour autant la justifier d'une manière convaincante.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
l'interprétation de Rooney Mara
-
une ambiance sombre
- le générique électrique du début


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- il ne s'agit que d'un remake, moins intéressant si on connait déjà l'histoire
- des scènes violentes (viol)
- trop long...

Posté par Aline Cineglobe à 11:56 - Thriller/ Policier - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 jours en or

19855349Comédie dramatique

drap_francais Film français

Note: 13,5/20 ♥

Date de sortie: 11 janvier 2012
Réalisateur:
Nicolas Brossette
Acteurs principaux:
Franck Dubosc, Claude Rich, Marie Kremer
Durée:
1h35

Synopsis (Allociné) : 
Marc Bajau sillonne le pays pour le compte d’une marque de vêtements. Il aime cette vie sur la route, libérée de toute contrainte et faite de rencontres d’un soir. Mais alors qu’il démarre une nouvelle tournée de promotion, sa dernière conquête s'en va en lui laissant son fils, Lucas, un petit métis de six ans…
Commence alors une traversée de la France pas comme les autres, où Marc et Lucas vont croiser la route de Pierre, un retraité fantasque et envahissant, et celle de Julie, une jeune femme en errance.
Au cours de cette odyssée, flanqué de son trio improbable, Marc Bajau va connaître "10 jours en or" qui vont changer sa vie...


Ma critique de "10 jours en or": Je dis plutôt "oui" à cette histoire touchante, parsemée de répliques amusantes et de personnages attachants, un brin marginaux. Franck Dubosc sort de son rôle habituel et s'essaie à un registre plus sérieux. Un road-movie français, frais, sage et gentil.

10 jours en or

Un peu inutile, mais qui ne fait pas de mal. 

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
une ambiance sympathique
- Franck Dubosc dans un rôle plus dramatique que d'habitude

- un mélange de sourires et d'émotion


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- un peu trop gentillet?
- une intrigue prévisible
- pas indispensable

Posté par Aline Cineglobe à 01:40 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

Trust

19955954Drame

67564366Film américain

Note: 11,5/20 

Date de sortie: 18 janvier 2012
Réalisateur:
David Schwimmer
Acteurs:
Clive Owen, Catherine Keener, Liana Liberato
Durée:
1h46

Synopsis (Allociné) :
Chez eux, en banlieue, Will et Lynn Cameron se sentent en sécurité. Dans leur maison, la nuit, ils dorment avec le sentiment que leurs trois beaux enfants sont parfaitement protégés. Lorsque Annie, leur fille de 14 ans, se fait un nouvel ami sur Internet – Charlie, un garçon de 16 ans rencontré sur un forum – Will et Lynn ne s’inquiètent pas. Ils se disent qu’il est normal que des adolescents échangent grâce aux nouvelles technologies.
Après plusieurs semaines de conversations en ligne, Annie se sent de plus en plus attirée par Charlie. Même si peu à peu, elle réalise qu’il n’est pas ce qu’il prétend être, elle continue à être fascinée par lui. Le masque finira par tomber et cela va déclencher un engrenage que personne n’aurait pu imaginer, mais qui changera définitivement la vie de toute la famille…


Ma critique de "Trust": Malheureusement la VF du film est déplorable, l'ensemble sonne faux voire ridicule, et il devient difficile de juger l'interprétation des acteurs. Réalisé par David Schwimmer (le Ross de "Friends"), ce film n'évite pas certains clichés. Une démonstration sombre et dérangeante sur les dérives d'Internet ou comment une jeune fille naïve se retrouve manipuler par un pervers. L'intention de sensibiliser le public sur ces horribles pratiques est noble, mais le résultat cinématographique est tout aussi jeune et naïf. Un sujet fort, traité avec des défauts, une mise en scène qui manque d'envergure, et une morale très banale. L'intrigue est vite dévoilée (écartant l'aspect thriller), très vite les enjeux ne reposent plus que sur la psychologie des personnages. A côté de cela, l'engrenage et le drame familial est assez bien retranscrit à l'écran. Il y a donc du bon et du moins bon...

Un sujet grave traité avec des maladresses.

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Passable

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
un sujet d'actualité qui fait réfléchir
-
un registre démonstratif efficace
- l'écriture sur la psychologie des personnages


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une mauvaise VF
- du bien pensant banal
- des clichés maladroits

Posté par Aline Cineglobe à 01:15 - Drame - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 janvier 2012

J.Edgar

19974914Biopic

67564366Film américain

Note: 13/20 

Date de sortie: 11 janvier 2012
Réalisateur:
Clint Eastwood
Acteurs:
Leonardo DiCaprio, Naomi Watts, Armie Hammer
Durée:
2h15

Synopsis (Allociné) : 
Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.


Ma critique de "J.Edgar": Clint Eastwood s'empare en ce début d'année de l'histoire vraie de J.Edgar, le fondateur du FBI. On retrouve toujours cette ambiance posée et réfléchie propre à ce grand cinéaste. Sobre, flou, complexe, précis, le film repose sur de longs dialogues et joue étrangement avec les époques (Leonardo a même le droit au maquillage sophistiqué, ce qui est moins réussi pour le cas Armie Hammer) Surprise; il ne faut pas réellement s'attendre à une histoire politique. La trame historique est superficielle, ancrée dans le décor, mais délaisse son pouvoir instructif. On ne voit pas toujours les évolutions de la société, on ne s'attache pas aux révélations historiques, les repères sont brouillés, "l'intrigue FBI" est légèrement délaissée. Le film préfère se consacrer au personnage de J.Edgar, afin d'en saisir le portrait psychologique, et notamment son homosexualité refoulé. C'est un point de vue qui peut se justifier, à condition de ne pas être trop allergiques aux longueurs, notamment dans la première partie du récit, pas toujours percutant. L'histoire d'amour est alors bien amenée, avec des moments forts.

j edgar

Peu d'action, mais une atmosphère juste et sincère.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
une atmosphère à la Clint Eastwood
-
mélange d'histoire et de sentiment
- pour voir Leonardo DiCaprio avec quelques rides


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le même ton peu incisif du début à la fin
- 2h15 avec des longueurs, et un début passif
- paradoxalement, l'aspect historique déçoit

Posté par Aline Cineglobe à 21:51 - Biopic - Commentaires [0] - Permalien [#]

Parlez-moi de vous

19859240Comédie dramatique

drap_francais Film français

Note: 14/20 ♥

Date de sortie: 11 janvier 2012
Réalisateur:
Pierre Pinaud
Acteurs:
Karin Viard, Nicolas Duvauchelle, Nadia Barentin
Durée:
1h29

Synopsis (Allociné) : 
À 40 ans, Mélina est la voix la plus célèbre de France. Animatrice à la radio, la nuit à l’antenne elle résout les problèmes affectifs et sexuels des auditeurs avec impertinence, humour et sans tabou. Tout le monde connaît sa voix, mais personne ne connaît son visage.
Dans la vie, elle évite tout contact et vit comme une vieille fille dans les beaux quartiers. Partie à la recherche d’une mère qu’elle n’a jamais connue, elle découvre que celle-ci vit au sein d’une famille nombreuse, en banlieue. Elle décide de s'approcher d'elle, incognito....


Ma critique de "Parlez-moi de vous": Une réalisation qui se distingue par une mise en scène appliquée et propre. La quête de l'identité est le thème majeur de l'histoire, avec au coeur de l'intrigue un personnage original interprété par Karin Viard. Il s'agit de Mélina, une vedette de radio maniaque, qui part à la rencontre de sa mère biologique. Mélina nous inspire parfois de la peine, et alimente la tonalité dramatique du film, entre mélancolie et délicatesse. Tout n'est pas crédible, c'est parfois long, simple, facile, exagéré, mais le réalisateur puise dans un registre sentimental qui fonctionne bien au cinéma.

A découvrir.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
la sensibilité d'un scénario simple
- une atmosphère
douce et musique attachante
- un Nicolas Duvauchelle qui pimente les situations


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une intrigue mélo assez plate en elle-même
- on se contente d'un seul visionnage
- anecdotique

Posté par Aline Cineglobe à 21:32 - Comédie dramatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Louise Wimmer

19956789Drame

drap_francais Film français

Note: 14,5/20 ♥

Date de sortie: 4 janvier 2011
Réalisateur:
Cyril Mennequn
Acteurs:
Corinne Marioso, Jérôme Kircher, Anne Benoit
Durée:
1h20

Synopsis (Allociné) : 
Après une séparation douloureuse, Louise Wimmer a laissé sa vie d’avant loin derrière elle. A la veille de ses cinquante ans, elle vit dans sa voiture et a pour seul but de trouver un appartement et de repartir de zéro. Armée de sa voiture et de la voix de Nina Simone, elle veut tout faire pour reconquérir sa vie.


Ma critique de "Louise Wimmer": Le spectateur observe le portrait réaliste et poignant d'une femme qui lutte contre la précarité au quotidien. On retiendra surtout le jeu de la comédienne Corinne Masiero très juste, avec une force de conviction touchante, derrière un personnage controversé. Au coeur d'une situation socialement difficile (dormir dans sa voiture, se laver dans une station-service), ce film construit un témoignage évitant le pathos superflu, restant digne comme son personnage et se permettant les mêmes écarts. Le scénario n'est pas très novateur, presque transparent et étiré en longueur, précis dans la volonté de montrer les détails, mais le point de vue humain adopté est maîtrisé.

Une toile dramatique efficace.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOCOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
le jeu de Corinne Masiero
- le sujet de la précarité, traité derrière une représentation intéressante

- un réalisme touchant


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une intrigue linéaire générant quelques moments répétitifs et lassants
- des enjeux démonstratifs limités
- une image grisâtre qui déprime

Posté par Aline Cineglobe à 00:32 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 janvier 2012

Anonymous

19732060Drame

67563973 Film britannique, allemand

Note: 13/20 

Date de sortie: 4 janvier 2012
Réalisateur:
Roland Emmerich
Acteurs:
Rhys Ifans, Vanessa Redgrave, Joely Richardson
Durée:
2h18

Synopsis (Allociné) : 
C’est l’une des plus fascinantes énigmes artistiques qui soit, et depuis des siècles, les plus grands érudits tentent de percer son mystère. De Mark Twain à Charles Dickens en passant par Sigmund Freud, tous se demandent qui a réellement écrit les œuvres attribuées à William Shakespeare. Les experts s’affrontent, d’innombrables théories parfois extrêmes ont vu le jour, des universitaires ont voué leur vie à prouver ou à démystifier la paternité artistique des plus célèbres œuvres de la littérature anglaise.
A travers une histoire incroyable mais terriblement plausible, "Anonymous" propose une réponse aussi captivante qu’impressionnante.


Ma critique de "Anonymous": Roland Emmerich, habitué des grosses productions, change de registre pour se consacrer à un film plus historique, à partir de la théorie selon laquelle Shakespeare ne serait pas réellement l'auteur de ses écrits. Le synopsis est alléchant, mais attention tout de même, il faut s'accrocher pour suivre cette histoire alambiquée. Le cinéaste choisi une voie compliquée, où tout va très vite: de nombreux personnages, des allers-retours entre différentes époques, un contexte historique peu expliqué, des conspirations ambiguës... Le rythme est assez soutenu, les évènements suivent une dynamique rapide, c'est pourquoi on peut facilement perdre le fil et avoir des difficultés agaçantes à resituer chaque chose au début (même si on finit par s'y retrouver). Mais c'est aussi cette dynamique qui donne un ton intéressant à la mise en scène. Petit à petit on assemble les pièces du morceau, et on commence à apprécier le jeu charismatique de Rhys Ifans, et la reconstitution des décors d'époque.

A voir bien éveillé !

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:         OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour découvrir cette théorie farfelue
-
pour le jeu de Rhys Ifans qui crève l'écran à lui seul
- pour l'ambiance d'époque


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- il faut se concentrer pour comprendre
- des éléments confus qui peuvent nous échapper
- pas transcendant

Posté par Aline Cineglobe à 22:57 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2012

Take Shelter

19856895Drame

67564366Film américain

Note: 17,5/20 

Date de sortie: 4 janvier 2012
Réalisateur:
Jeff Nichols
Acteurs:
Michael Shannon, Jessica Chastain, Tova Stewart
Durée:
2h00

Synopsis (Allociné) :
Curtis LaForche mène une vie paisible avec sa femme et sa fille quand il devient sujet à de violents cauchemars. La menace d'une tornade l'obsède. Des visions apocalyptiques envahissent peu à peu son esprit. Son comportement inexplicable fragilise son couple et provoque l'incompréhension de ses proches. Rien ne peut en effet vaincre la terreur qui l'habite...


Ma critique de "Take Shelter": Ce film façonne une ambiance énigmatique et troublante, à travers les hallucinations chauchemardesques d'un père de famille. L'esthétique du film est recherchée, créant une atmosphère particulièrement prenante.

L'image est traitée avec un aspect minimaliste non déplaisant: des effets visuels épurés, le décor intemporel de la campagne, une action toute en retenue. Le mystère tient en haleine, à travers des personnages qui dégagent une sensibilité très juste. On retient ainsi l'interprétation touchante de Jessica Chastain. Cependant la construction du rythme est parfois laborieuse, avec des longueurs qui passent plus ou moins bien. Heureusement, la tension psychologique du film s'épanouit en crescendo et avec précision: tout se joue sur la qualité d'un final bien amené, qui a le mérite de jouer avec nos émotions.

"Take Shelter" intrigue, aborde des thèmes intéressants, et délivre un tableau saisissant.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:         OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
l'atmosphère séduisante de la mise en scène
-
la qualité de l'interprétation
- un final émotion


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme avec une lenteur pesante, surtout en première partie
- peu d'action
- une réflexion un peu farfelue

Posté par Aline Cineglobe à 23:42 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]