Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

27 mai 2012

Men In Black III

20072335Science-Fiction

67564366Film américain

Note: 12,5/20

Date de sortie: 23 mai 2012
Réalisateur:
Barry Sonnenfeld
Acteurs:
Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin
Durée:
1h44

Synopsis (Allociné) : 
En quinze ans de carrière chez les Men in Black, l’agent J a vu beaucoup de phénomènes inexplicables… Mais rien, pas même le plus étrange des aliens, ne le laisse aussi perplexe que son partenaire, le sarcastique K.
Lorsque la vie de K et le destin de la Terre sont menacés, l’agent J décide de remonter le temps pour remettre les choses en ordre. Il va alors découvrir qu’il existe certains secrets de l’univers que K ne lui a jamais révélés. Il est cette fois obligé de faire équipe avec l’agent K, plus jeune, pour sauver la vie de son partenaire, l’agence, et l’avenir même de l’humanité…


Ma critique de "Men In Black III": Ce retour des "Men In Black" est assez quelconque. Quelques lacunes dans le rythme et un humour qui tombe légèrement à plat dans l'ensemble. Cependant on se laisse entraîner par la sympathie des personnages, et on ne renie pas le côté passe-temps de la réalisation. Le scénario se concentre vers un retour dans le passé pour éviter la fin du monde (scénario assez classique en SF). Rien de très surprenant ou de très élaboré.

Sympathique sans plus.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:   OOOOO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le retour des Men in Black
-
pour la séquence émotion finale inattendue
- pour la petite référence Lady Gaga et l'envol vers la lune


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- on regarde parfois sa montre
-  pas beaucoup d'extra-terrestres amusants
- histoire pas très inspirée

Posté par Aline Cineglobe à 17:57 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2012

Cosmopolis

20080335Drame

drapeau_canada Film canadien

Note: 11/20

Date de sortie: 25 mai 2012
Réalisateur:
David Cronenberg
Acteurs:
Robert Pattison, Sarah Gadon
Durée:
1h48

Synopsis (Allociné) : 
Dans un New York en ébullition, l'ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son coiffeur à l’autre bout de la ville. Au fur et à mesure de la journée, le chaos s’installe, et il assiste, impuissant, à l’effondrement de son empire. Il est aussi certain qu’on va l’assassiner. Quand ? Où ? Il s’apprête à vivre les 24 heures les plus importantes de sa vie.


Ma critique de "Cosmopolis": Une chose est sûre, le rythme interminable du film n'est pas prêt de faire l'unanimité. Que penser de "Cosmopolis"? Mieux vaut accrocher sa ceinture avant de s'embarquer dans une telle oeuvre de composition.

La mise en scène de Cronenberg installe une ambiance très confinée, où il faut supporter la bulle passive dans laquelle le personnage principal évolue pendant près de deux heures pour le spectateur. Nous suivons sur l'espace d'une journée, le parcours d'Eric Parker à l'intérieur de sa spacieuse limousine dans un futur proche, où la société semble en pleine révolution.

Autrement dit, le temps, les personnages, et les décors défilent, dans un contexte extrêmement restreint. Les longues scènes se succèdent de manière plus ou moins décousues, utilisant de nombreux plans resserrés à l'intérieur du véhicule blindé. L'ensemble donne lieu à une atmosphère qui se révèle intéressante, car le point de vue adopté est plutôt bien vue; suggérer le chaos sans le montrer réellement, avec un aspect d'anticipation. Mais le procédé est très long à se mettre en place et à imposer une quelconque tension ou inquiétude. Les bavardages prennent une direction peu distrayante, comme si Cronenberg n'avait pas vraiment réussi son pari. Comme si à force de trop vouloir contenir sa vision des choses, il avait rendu son univers complètement hermétique.

Le travail du cinéaste reste plutôt soigné mais se retrouve donc limité, noyé par des scènes interminables, et des réflexions qui n'arrivent pas à imposer un enjeu scénaristique. L'aspect intellectuel et surfait du film nourrit l'ennui et inspire de grosses longueurs de rythme. La chute du capitalisme, la fuite du roi déchu, la révolte du peuple offrent des idées intéressantes sur le papier, mais le traitement laisse perplexe et déçoit.

"Cosmopolis" était aussi aussi l'occasion de retrouver Robert Pattison dans un rôle plus mature. Malheureusement, il affiche une performance plutôt médiocre à mon avis, qui contribue à la platitude du film.

Une mise en scène très particulière et marquante, mais de trop nombreux temps morts réservent l'accès au film à un public averti.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OCOOO

Acteurs:   OOCOO

Emotion:      OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Non

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène contrastée entre calme et chaos (la scène d'attaque )
-
pour un contexte assez déroutant; basé sur l'anticipation
- pour un casting hétéroclite


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un côté intellectuel ennuyeux
- un rythme très spécial qui ne capte pas l'attention
- des enjeux peu renversants

Posté par Aline Cineglobe à 20:10 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2012

De rouille et d'os

20087993Drame

drap_francais Film français

Note: 16,5/20

Date de sortie: 17 mai 2012
Réalisateur:
Jacques Audiard
Acteurs:
Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts
Durée:
1h55

Synopsis (Allociné) : 
Ça commence dans le Nord.
Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau.
A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone.
Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose.
Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland.


Ma critique de "De Rouille et d'Os": Ce drame est teinté par une certaine intensité. La maîtrise des images et de l'environnement sonore est effectuée avec soin, dans le souci du détail. Un talent qui passe par le jonglage entre des images dures que l'on montre à l'écran et celles que la caméra choisit de détourner; le cinéaste déterminé à naviguer dans un monde rendu très vrai et touchant.

Jacques Audiard réalise un beau film, tout simplement. Celui-ci ne sonne jamais faux, et reste assez sophistiqué pour nous plonger dans un réel moment de cinéma. (Avec des orques, des combats, de la glace, un supermarché, et du sexe).

L'écriture du scénario est plutôt bien ficelée, touchant à divers sujets de société: notamment les difficultés sociales, à travers le handicap, la pauvreté... avec une vision plus recherchée qu'elle n'en paraît, sans lourdeur.

L'histoire sait garder le spectateur attentif, avec un fil conducteur assez hasardeux dans l'évolution du mélo-drame (une histoire d'amour? l'après accident?). Les décors ne sont pas statiques, dans un découpage assez dynamique, où les personnages sont comme des pions sur un plateau du jeu de l'oie, à l'abri ni des douleurs ni du bonheur.

Mais c'est surtout la qualité de l'interprétation qui permet de mettre en avant la force des personnages; un sans faute du côté casting, qui confirme les talents de Matthias Schoenaerts, de Corinne Masiero. Marion Cotillard ne surjoue pas, dans une réserve plus naturelle qu'à l'habitude, ce qui lui va bien!

Jacques Audiard n'est pas rouillé; on retient un récit poignant mais assez lugubre, et une direction des acteurs excellente.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOC

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'intensité dramatique et ses enjeux
-
pour le travail de la mise en scène visuelle et sonore
-
pour les jambes de Marion Cotillard


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des scènes assez violentes, dérangeantes, crues
- le genre de film:  satisfait de l'avoir vu une fois... mais pas deux...
- émotion grisâtre

Posté par Aline Cineglobe à 01:14 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2012

Mise à jour Index

Je vous annonce la mise à jour de l'index portant sur les différentes critiques postées sur ce blog depuis sa création. Ce qui nous ammène à un total de 300 films pour le moment, tout rond, sans faire exprès! ^^

Voici le lien >>> INDEX DES FILMS DE A à Z

J'en profite pour remercier tous les lecteurs du blog! Car vous êtes de plus en plus nombreux à visiter le site.

Posté par Aline Cineglobe à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Avengers

20042068Fantastique

67564366Film américain

Note: 15,5/20

Date de sortie: 25 avril 2012
Réalisateur:
Joss Whedon
Acteurs:
Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo
Durée:
2h22

Synopsis (Allociné) : 
Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents.
Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d'autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité...


Ma critique de "Avengers": Un pur divertissement qui rassemble tous les super-héros Marvel, Thor, Iron Man, Captain America, Hulk... "Avengers" est sur le principe un régal d'effets spéciaux et d'action. Il ne fallait pas oublier le pop-corn pour ce film très attendu.

Le spectacle est assuré grâce à l'humour assidu de Tony Stark, les différentes rencontres et affrontements entre les personnages, et une bataille finale explosive.

On peut cependant regretter un léger flottement au milieu du film; une invasion extra-terrestre introduite avec quelques difficultés scénaristiques, et une durée du film qui s'étire en perdant du rythme. Cependant, on ne s'ennuie pas sous ce défilé d'action très numérique, plus vraiment surprenante par ailleurs.

J'ai longtemps hésité à aller le voir en 3D ou pas, et puis finalement j'ai opté pour. Résultat: une qualité d'image très sombre pour la plupart des scènes. La 3D n'est pas très utile sauf pour le final avec un relief beaucoup plus impressionnant, qui peut alors valoir le coup.

Enfin, la tension épique et émotionnelle est friande en action, mais ne donne pas assez les frissons à mon goût...

Avengers - Pour le plaisir de voir tous les héros Marvel réunis dans un même film!

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Action:        OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le cross-over très attendu des héros Marvel
-
pour l'humour Iron Man
- pour le final spectaculaire


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une menace moyennement introduite
-  plus sympa si on a vu les autres films
- un milieu un peu long dans le vaisseau

Posté par Aline Cineglobe à 18:55 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

La question du samedi minuit

 

 

 

 

 

 

Posté par Aline Cineglobe à 01:00 - # Le bonus du samedi minuit # - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2012

Moonrise Kingdom

20079610Comédie dramatique

67564366 Film américain

Note: 15,5/20

Date de sortie: 16 mai 2012
Réalisateur:
Wes Anderson
Acteurs:
Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray
Durée:
1h34

Synopsis (Allociné) :
Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.


Ma critique de "Moonrise Kingdom": Wes Anderson compose un film frais et décalé, innocent avant tout. L'univers créatif dans lequel le spectateur est embarqué se trouve teinté de charme mais surtout de nostalgie. Un film qui arriverait presque à nous faire ressentir les odeurs des paysages (la forêt, les embruns...) et celle du temps passé (l'enfance...)

moonrise kingdom

La photographie ambrée, les décors des années 60, la musique, le rythme narratif, participent à créer cette ambiance particulière. C'est curieux et spécial, mais c'est surtout la bienveillance des personnages qui m'a plu, apportant au récit toute sa poésie, et faisant ressortir avec intérêt les valeurs du scoutisme (très présent dans le film). On retrouve ainsi un Edward Norton et un Bruce Willis plus emphatiques qu'à l'habitude.

moonrise kingdom2

Car au delà de cette recherche de mise en scène, le tout simple scénario, centré sur la fugue naïve de deux enfants, m'a plutôt convaincu. Ce n'est pas une histoire très divertissante en soi, mais sa manière un peu décousue de raconter les choses nous embarque dans une jolie aventure. La substance de l'intrigue est limite, mais il y a assez d'action pour ne pas s'ennuyer.

"Moonrise Kingdom" construit ses images et ses héros tel un vieux livre d'enfance ; le même ton de la nostalgie, de l'absurdité et de l'innocence. 

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Emotion:      OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour la mise en scène riche
et inventive de Wes Anderson
-
pour l'ambiance insulaire particulière, et le contexte scout plutôt tendre
- pour une interprétation délicate

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une intrigue qui s'étire au devant d'une certaine lenteur
-  un univers décalé auquel il faut adhérer
- des péripéties qui laissent perplexes

Posté par Aline Cineglobe à 23:13 - Comédie américaine/ étrangère - Commentaires [0] - Permalien [#]

Je te promets

20003535Comédie dramatique

67564366Film américain

Note: 14,5/20

Date de sortie: 16 mai 2012
Réalisateur:
Michael Sucsy
Acteurs:
Rachel McAdams, Channing Tatum, Jessica Lange
Durée:
1h44

Synopsis (Allociné) : 
Paige et Leo étaient un jeune couple heureux, jusqu’à l’accident… Si Leo s’en sort indemne, Paige se réveille de son coma en ayant tout oublié des cinq dernières années de sa vie. Elle n’a plus aucun souvenir de Leo ni de ce qu’ils ont vécu. Son mari est un inconnu…


Ma critique de "Je te promets": Mélodrame et histoire d'amour très classique sur le thème de l'amnésie. Les émotions passent bien, les acteurs sont photogéniques (couple Rachel McAdams/Channing Tatum réussi), le cahier des charges est rempli. La réflexion dramatique est moins mielleuse qu'en apparence, même si les clichés persistent pour le plus grand bien du film. La relation amoureuse est idéale, les personnages sont déjà-vus, et la mise en scène ne joue pas l'originalité; la mélodie est bien connue. Cependant, l'arrivée de l'amnésie vient contrebalancer les idéaux avec une sensibilité plutôt bien maîtrisée. "Je te promets" se regarde comme un bon divertissement pour filles.

Cette histoire sentimentale sous fond d'amnésie est bien calibrée. Pour les adeptes du genre.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:   OOOOO

Emotion:      OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

Un film qui m'a fait penser à: "N'oublie jamais", "Hors du Temps"

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une histoire inspirée de faits réels
-
pour le divertissement sentimental made in américa
- pour le couple McAdams/Tatum


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- film gentillet et triste
- prévisible et cliché
- des idéaux un peu agaçant à la longue

Posté par Aline Cineglobe à 00:22 - Comédie dramatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2012

Maman

20059952Comédie dramatique

drap_francais Film français

Note: 13/20

Date de sortie: 9 mai 2012
Réalisateur:
Alexandra Leclère
Acteurs:
Josiane Balasko, Mathilde Seigner, Marina Foïs
Durée:
1h28

Synopsis (Allociné) : 
Deux sœurs vont kidnapper leur mère pour l'obliger à les aimer.


Ma critique de "Maman": Plus proche du drame familial que de la comédie, la réalisatrice Alexandre Leclère impose son style sobre et posé.

Les trois actrices nous livrent un numéro cruel: Josiane Balasko en mère sans-coeur, et le duo Mathilde Seigner/Marina Foïs, en filles rejetées. Le sujet du désamour maternel est assez bien vu, provoquant chez le spectateur quelques sentiments déroutants, face au tableau sinistre auquel le huis-clos tend à nous enchaîner. Pourtant, la mise en scène n'est pas opressante, ouverte aux paysages de la mer, avec de grandes respirations dans le rythme. Ce dernier abuse des longueurs pour mieux exprimer son message, créant une composition mitigée.

L'évolution de l'histoire est assez bancale, avec une maîtrise moins éloquente, qui pèse parfois sur l'ennui.

L'interprétation des comédiennes est très appuyée, inégale, avec un surjeu ambigu, qui alimente un exercice de style particulier. On peut alors regretter la crédibilité et froideur de certaines situations, qui tend vers des dialogues parfois pauvres. La réflexion ne gagne pas toujours en force quand le film a tendance à faire du surplace. C'est cependant cette même froideur, qui apporte un intérêt original à l'histoire.

Mais c'est surtout la musique de Grégoire Hetzel qu'on retiendra au final. Elle vient appuyer les lenteurs du film avec une belle émotion. 

Un mal d'amour original, bercé par une douce émotion musicale. Attention aux longueurs...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'aspect singulier et douloureux du film
-
pour la musique émotion
-
pour le côté psycho-dramatique des personnages


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme assez lourd auquel il faut adhérer
- une demonstration un peu creuse niveau scénario
- attention, pas vraiment une comédie...

Posté par Aline Cineglobe à 16:10 - Comédie dramatique - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mai 2012

Sans Issue

20059966Thriller

67564366Film américain

Note: 9,5/20 ϟ

Date de sortie: 2 mai 2012
Réalisateur:
Mabrouk el Mechri
Acteurs:
Henry Cavill, Bruce Willis, Sigourney Weaver
Durée:
1h33

Synopsis (Allociné) : 
Will Shaw, part en Espagne rejoindre sa famille pour une croisière pendant les vacances. Mais à son arrivée, il découvre un bateau vide et des traces de sang.


Ma critique de "Sans Issue": Un mauvais thriller d'action très conventionnel dans son genre. Le scénario n'est pas bon, digne d'un télénanar, avec tous les clichés du genre: le papa espion, la famille kidnappée, des courses-poursuites, le gentil héros... Heureusement le rythme n'est pas catastrophique, avec un enchaînement de l'action plutôt correct. Une distribution sympathique à la clé, même si les acteurs ne se croiseront presque jamais: Bruce Willis, Sigourney Weaver et notre bienheureux Roschdy Zem.

sans issue

Le frenchie Mabrouk el Mechri réalise un thriller au format très américain: une intrigue rythmée qui peut divertir dans l'absolu, mais le niveau est bas partout ailleurs (scénario, budget, intérêt...)

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OCOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOCOO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Passable

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
Henry Cavill n'a pas pas un physique désagréable (haha)
-
une dynamique de thriller correcte
- le film va à l'essentiel


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un scénario mauvais pas très inventif
-  mieux vaut attendre le dvd à 1euro
- une mise en scène très banale

Posté par Aline Cineglobe à 00:25 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]