Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

03 juillet 2012

Starbuck

20079900Comédie

drapeau_canada Film canadien

Note: 17/20 ♥♥

Date de sortie: 27 juin 2012
Réalisateur:
Ken Scott
Acteurs principaux:
Patrick Huard, Julie Le Breton, Antoine Bertrand
Durée:
1h49

Synopsis (Allociné) : 
Alors qu’il s’apprête à être père, David Wosniak, éternel adolescent de 42 ans, découvre être le géniteur anonyme de 533 enfants déterminés à le retrouver.


Ma critique de "Starbuck": Une fable familiale qui part d'une très bonne idée; les aléas d'un donneur de sperme qui se retrouve être le géniteur de 533 enfants !

starbuck

Le film joue sur les bonnes intentions. Il s'agit d'une comédie tendre et amusante à la fois, venue tout droit du Canada. Les personnages sont attachants, l'accent québécois sympathique. L'interprétation de Patrick Huard est bonne. La mise en scène est assez minimale mais on passe un très bon moment.

Un film à voir!

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'idée loufoque du scénario
-
pour une comédie plein de charme
-
pour l'accent québécois, ça change ;)

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une photographie très banale
- un rythme parfois mou
- un abus de bons sentiments?

Posté par Aline Cineglobe à 21:06 - Comédie américaine/ étrangère - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 juillet 2012

Bel Ami

20075734Drame

67563973 67563699 Film britannique, français, italien

Note globale: 12/20

Date de sortie: 27 juin 2012

Réalisateur: Declan Donnellan, Nick Ormerod

Acteurs: Robert Pattison, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas

Durée: 1h43

Synopsis (Allociné) : A Paris, à la fin du XIXe siècle, Georges Duroy, jeune homme ambitieux, est déterminé à se hisser au sommet d’une société qui le fascine. Des mansardes miteuses aux salons les plus luxueux, usant de son charme et de son intelligence pour passer de la pauvreté à la richesse, il quitte les bras d’une prostituée pour ceux des femmes les plus influentes de la capitale. Dans un univers où la politique et les médias mènent une lutte d’influence acharnée, à une époque où le sexe est synonyme de pouvoir et la célébrité une obsession, Georges Duroy ne reculera devant rien pour réussir.


Ce que j'ai pensé du film: Une adaptation du roman de Maupassant traitée de manière très classique. Des décors, des costumes, des acteurs célèbres... Mais la recette n'est pas franchement captivante. Une oeuvre sans identité, sans charme. La faute à Robert? A voir...

Mais pas non plus le navet attendu...

Une adaptation académique, sympa sans plus.


Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:   OOOOO

Emotion:       OOOOO

 

Intéressant? Moyennement

Divertissant? Correct


3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène classique
-
pour la musique entraînante la la la
- pour
les costumes

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- pas de grosses surprises...
- un rythme plan plan
- mieux vaut lire le livre

Posté par Aline Cineglobe à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2012

Ce qui vous attend si vous attendez un enfant

20089587Comédie

67564366Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 20 juin 2012
Réalisateur:
Kirk Jones
Acteurs:
Cameron Diaz, Jennifer Lopez, ELizabeth Banks
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) : 
Fous de joie à l’idée de fonder une famille, Jules, séduisante icône du fitness à la télé, et Evan, star d’une émission de danse, réalisent que leur vie sous les projecteurs n’a aucune chance de résister aux exigences inattendues qui accompagnent une grossesse. Wendy, auteur à succès, folle de bébés, se retrouve pour la première fois dans la peau des futures mamans auxquelles elle prodigue ses conseils et découvre les surprenants effets physiques engendrés par les hormones de la grossesse. Son mari, Gary, essaie de ne pas se faire humilier par son père, doté d’un esprit de compétition affûté, dont la très jeune femme trophée, Skyler, attend des jumeaux. Holly, photographe, se prépare à parcourir le monde pour adopter un enfant, mais son mari Alex ne se sent pas prêt et tente de contenir sa panique avec l’aide d’un groupe de jeunes pères solidaires parlent avec franchise de la paternité. Rosie et Marco, deux chefs cuisiniers rivaux de « food trucks », ont une aventure et se retrouvent face à un dilemme : que faire quand votre premier enfant s’annonce avant votre premier rendez-vous ?


Ma critique de "Ce qui vous attend si vous attendez un enfant": Humour pas terrible, dialogues stéréotypés, c'est niais, c'est gentil, c'est américain, bref pas de grosses surprises du côté du scénario et de la réalisation. Le sujet de la maternité est traité selon différents cas (grossesse surprise, fausse couche, adoption, difficulté à tomber enceinte, apréhension du père...). On ne s'ennuie pas, c'est déjà ça.

ce qui vous attend

Un produit hollywoodien dans la juste moyenne.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance comédie popcorn
-
pour le casting sympa
- pour les diverses storylines autour de la grossesse

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- le lien entre les personnages est décevant
-  scénario très moyen
- c'est très naïf 

Posté par Aline Cineglobe à 17:34 - Comédie américaine/ étrangère - Commentaires [0] - Permalien [#]

The Deep Blue Sea

20078841Drame

6756436667563973  Film américain, britannique

Note: 14/20

Date de sortie: 20 juin 2012
Réalisateur:
Terence Davies
Acteurs:
Rachel Weisz, Tom Hiddleston
Durée:
1h38

Synopsis (Allociné) : 
Hester Collyer, épouse de Sir William Collyer, haut magistrat britannique, mène une vie privilégiée dans le Londres des années 1950. A la grande surprise de son entourage, elle quitte son mari pour Freddie Page, ancien pilote de la Royal Air Force, dont elle s'est éperdument éprise. Sir William refusant de divorcer, Hester doit choisir entre le confort de son mariage et la passion.


Ma critique de "The Deep Blue Sea": "The Deep Blue Sea" est un drame sentimental bercé par la mélancolie de deux bons acteurs: Rachel Weisz et Tom Hiddleton. Une véritable tragédie passionnelle qui garde un aspect très théâtral. Les décors sont peu nombreux mais emplis d'une véritable atmosphère et d'une mise en scène très stylistique. Avec une certaine prétention, Terence Davies donne une âme à son oeuvre; les éclairages, la nuit intemporelle, les habits d'antan, la brume...

L'histoire évolue au travers d'un rythme extrêmement lent, parfois à la limite de la suffocation. Il faut arriver à rentrer dans cette ambiance lourde et déséquilibrée.

Mais en dévoilant l'intrigue au fur et à mesure du récit, à coup de flashbacks fondants et de longues conversations, le cinéaste installe une certaine mesure qui maintient le spectateur par les sentiments.

Un drame sentimental fragile: de grandes longueurs mais une belle esthétique.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOCO

Emotion:       OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Pas vraiment

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'interprétation
-
pour l'atmosphère qui se dégage
- pour
le sujet classique de la romance tragique


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- Très lent!
- des dialogues sobres
- un caractère vaniteux

Posté par Aline Cineglobe à 13:39 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2012

Quand je serai petit

20074343Comédie dramatique

drap_francais Film français

Note: 13/20

Date de sortie: 13 juin 2012
Réalisateur:
Jean-Paul Rouve
Acteurs:
Jean-Paul Rouve, Benoît Poelvoorde, Arly Jover
Durée:
1h35

Synopsis (Allociné) : 
À l'occasion d'un voyage, Mathias, 40 ans, croise par hasard un enfant qui lui fait étrangement penser à lui au même âge. Profondément troublé, il se lance dans une quête insensée sur les traces du petit garçon qui risque bien de bouleverser son existence et son équilibre familial …
Et si l'on pouvait revivre son enfance, pourrait-on alors changer le cours des événements ?


Ma critique de "Quand je serai petit": L'intrigue de "Quand je serai petit" repose sur une belle idée. Sans d'autre forme d'explication, Mathias croise un enfant dont la vie semble être la sienne au même âge. Sans toucher au fantastique et en laissant sa part de mystère, le concept reste très attachant en misant sur la sensibilité des personnages. La réflexion est superficielle, mais le propos est suffisamment tendre pour prendre plaisir à regarder ce conte hors du temps.

Cependant, la réalisation joue avec le poids des longueurs, un rythme souvent pesant en première partie. La poésie prend son envol un peu trop tardivement. La relation entre l'adulte et l'enfant étant le principal intérêt du film.

Une fable chaleureuse. Dommage que le rythme et les propos sonnent parfois creux.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'idée étrange de l'histoire
-
pour la tendresse des personnages
-
pour un sujet ponctué par quelques touches d'humour


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des moments d'ennui
- une réalisation limitée
- dispensable

Posté par Aline Cineglobe à 11:46 - Comédie dramatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

The Raid

20057104Action

67564366 Film américain, indonésien

Note: 13,5/20

Date de sortie: 20 juin 2012
Réalisateur:
Gareth Evans
Acteurs:
Iko Uwais, Yayan Ruhian, Joe Taslim
Durée:
1h41

Synopsis (Allociné) :
Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays. Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour. Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer. A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme : les portes sont condamnées, l’électricité est coupée et une armée d’hommes surentrainés débarque. Piégés dans cet immeuble étouffant, les policiers vont devoir se battre étage après étage pour avoir une chance de survivre.


Ma critique de "The Raid": "The Raid" nous plonge dans du cinéma d'action sérieux, avec un ptich de départ très simple: un commando est envoyé dans un raid de la mort. Les policiers doivent intervenir dans un immeuble glauque, qui se révèle être un véritable guet-apens.

the raid

Violence, scènes de combats, le rythme est assez prenant et l'ambiance oppressante. La mise en scène est donc réussie pour qui aime le genre. Tout le monde tire sur tout le monde, les bastons durent longtemps, c'est très brutal, mais le résultat se laisse bien regarder, grâce à une bonne maîtrise des images et des gros bruitages. On regrette cependant l'aspect répétitif avec un rythme qui s'essoufle en fin de course.

Un film de d'action et de violence qui enchaînent les combats à vive allure.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Action:        OOOOC

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un rythme nerveux
-
pour la manière de filmer les scènes de combats
- pour une action et violence sans réserve

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- interdit au moins de 16 ans
-  une overdose de combats parfois interminables
- un scénario très mince

Posté par Aline Cineglobe à 10:37 - Action/ Aventure - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2012

Adieu Berthe

20108174Comédie

drap_francais Film français

Note globale: 12/20

Date de sortie: 20 juin 2012

Réalisateur: Bruno Podalydès

Acteurs principaux: Valérie Lemercier, Denis Podalydès, Isabelle Candelier

Durée: 1h40

Synopsis (Allociné) : Mémé is dead. Berthe n'est plus. Armand avait "un peu" oublié sa grand-mère… Pharmacien, il travaille avec sa femme Hélène à Chatou. Dans un tiroir de médicaments, Armand cache ses accessoires de magie car il prépare en secret un tour pour l'anniversaire de la fille… de son amante Alix. Et mémé dans tout ça ? On l'enterre ou on l'incinère ? Qui était Berthe ?


Ce que j'ai pensé du film: "Adieu Berthe- L'enterrement de mémé", le nouveau Podalydès, est un film dont on ne sait pas vraiment quoi penser. On saisit une intention de travailler les dialogues et la mise en scène avec une certaine plume, tout en restant dans un milieu très quelconque et un quotidien ordinaire.

Il y a cette volonté de transcrire une histoire attachante, qui colle à une réalité fidèle, où rien n'est noir où rien n'est blanc. Les personnages évoluent dans ce monde qui est le notre. D'ailleurs tout est très lent à se mettre en place. On cherche à saler avec de la philosophie, à sucrer avec de l'humour, à pimenter avec des effets, sauf que le résultat est très fade. Le propos neutre est-il vraiment digne d'intérêt?

Il est question d'enterrement, d'adultère, d'amour, du passé, de vieillesse, réunit autour d'un questionnement un peu vain et survolé. Le scénario est centré autour du personnage d'Armand, pris dans une histoire sentimentale compliquée. Il y a une certaine légèreté dans l'ironie, dans les propos et dans la qualité du discours, mais l'inspiration stagne. Les longues scènes défilent, avec un jeu assez théâtral. Certaines idées sont éculées, d'autres sont décalées, dans un faux rythme lassant et pas assez mordant.

"Adieu Berthe" est l'occasion de se recueillir vers une comédie à l'état d'esprit un peu désuet.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOCOO

Humour:        OCOOO

 

Intéressant? Bof

Divertissant? Moyennement


3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'atmosphère assez mélancolique inspirée par la mise en scène
-
pour l'aspect assez ordinaire des situations qui oscille entre le juste et le décalé
-
pour la visite des pompes funèbres Définitif

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- humour grinçant finalement peu présent, ironie timide
- des sentiments assez creux
- de l'action et un propos très mou-gentillet

Posté par Aline Cineglobe à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2012

The Dictator

20096200Comédie

67564366Film américain

Note globale: 13/20

Date de sortie: 20 juin 2012

Réalisateur: Larry Charles

Acteurs: Sacha Baron Cohen, Anna Faris, Ben Kingsley

Durée: 1h23

Synopsis (Allociné) : Isolée, mais riche en ressources pétrolières, la République du Wadiya, en Afrique du Nord, est dirigée d’une main de fer par l’Amiral Général Aladeen. Vouant une haine farouche à l’Occident, le dictateur a été nommé Leader Suprême à l’âge de 6 ans, après la mort prématurée de son père, tué dans un accident de chasse par 97 balles perdues et une grenade !
Depuis son accession au pouvoir absolu, Aladeen se fie aux conseils d’Oncle Tamir, à la fois Chef de la Police Secrète, Chef de la Sécurité et Pourvoyeur de Femmes.
Malheureusement pour Aladeen et ses conseillers, les pays occidentaux commencent à s’intéresser de près à Wadiya et les Nations Unies ont fréquemment sanctionné le pays depuis une dizaine d’années. Pour autant, le dictateur n’est pas du tout disposé à autoriser l’accès de ses installations d’armes secrètes à un inspecteur du Conseil de Sécurité – sinon à quoi bon fabriquer des armes secrètes ? Mais lorsqu’un énième sosie du Leader Suprême est tué dans un attentat, Tamir parvient à convaincre Aladeen de se rendre à New York pour répondre aux questions de l’ONU.


Ce que j'ai pensé du film: Avec "The Dictator" Sacha Baron Cohen replonge dans la farce politiquement incorrect. Il faut reconnaître que l'idée de départ autour du personnage d'Aladeen fonctionne plutôt bien, laissant place à quelques bonnes trouvailles de mauvais goût assumé. Un humour au troisième degré pour un public averti. Cette fois-ci l'approche devient très fictionnelle contrairement aux précédents films (avec des personnages secondaires, une histoire d'amour...), rendant cette comédie plus accessible à mon sens. L'écriture souffre malgré tout d'une certaine paresse, et le rythme des gags n'est pas assez abrasif, le temps se faisant parfois long.

La caricature de ce "Dictator" est loufoque mais très artificielle.  Un humour moyennement suffisant, à chacun de faire son propre tri des gags.


Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Correct


3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les quelques situations incongrues qui amusent (le coup du plan B)
-
on ne passe pas un mauvais moment
- pour profiter des rires de la salle ( moi on était 2^^)

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- on est pas dans la finesse (mais une grossièreté moins "désagréable" qu'un Borat)
-  les bonnes blagues sont déjà passées dans les BA (un résultat qui peut décevoir face à la hauteur de la promo)
- un rythme qui s'étire

Posté par Aline Cineglobe à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2012

Blanche-Neige et le Chasseur

20089538Fantastique

67564366Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 13 juin 2012
Réalisateur:
Rupert Sanders
Acteurs:
Kristen Stewart, Chris Hemsworth, Charlize Theron
Durée:
2h06

Synopsis (Allociné) : 
Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer.


Ma critique de "Blanche-Neige et le Chasseur": Voici la deuxième adaptation du conte de Blanche-Neige attendue cette année, avec cette fois-ci une version beaucoup plus "dark". A l'image du concept, on retrouve ainsi des décors obscurs, de la magie noire, dans un monde médiéval en ruine.

L'esthétique dévoile de bonnes intentions, résultant sur un visuel assez correct pour le genre fantastique. Mais l'ensemble manque d'ampleur, avec un caractère plus ou moins répétitif (mais pas que...), où les paysages sombrent dans une ambiance de décors surfaits. Il ne suffit pas de mettre des corbeaux et des arbres morts pour créer une atmosphère suffisamment éloquente. C'est loin d'être mauvais, mais on est aussi très loin d'un "Seigneur des Anneaux", pour ceux qui auraient osé la comparaison...

C'est surtout la représentation maléfique vendue autour du personnage de la Reine Ravenna qui retient l'intention. Charlize Theron incarne avec une beauté glaciale cette cruelle sorcière en quête de la jeunesse éternelle. Ces costumes sont très beaux, et ses différentes transformations font froid dans le dos.

A côté de ce troublant personnage, on retrouve une bien pâle héroïne, Kristen Stewart, pressentie à incarner une Blanche-Neige sans grand charisme; une beauté innée peu rivalisante, et une force guerrière peu crédible. Bref, dans "Blanche-Neige et le Chasseur", ni l'un ni l'autre ne sont très intéressants.

Côté scénario, celui-ci s'inspire du conte des frères Grimm avec de grande libertés. Si le résultat reste divertissant, il manque une fibre épique convaincante. Les aléas du parcours ne sont pas assez trépidants.

Un divertissement fantastique efficace, en partie grâce à une ténébreuse Charlize Theron.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOCOO

Action:        OOCOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les champignons cyclopes
-
pour le personnage de la Reine maléfique (Charlize Theron), avec une superbe couronne
- pour le parcours visuel


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un résultat plus proche du coup commercial que du coup de génie
-  un scénario bancal
- Le traitement des deux princes charmants (?) n'est vraiment pas terrible

Posté par Aline Cineglobe à 23:07 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [5] - Permalien [#]

Bienvenue parmi nous

20090027Drame

drap_francais Film français

Note: 10/20

Date de sortie: 13 juin 2012
Réalisateur:
Jean Becker
Acteurs:
Patrick Chesnais, Jeanne Lambert, Miou-Miou
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) : 
Malgré sa renommée, Taillandier, la soixantaine, a brusquement cessé de peindre. En pleine déprime, il décide de partir de chez lui, sans but précis et sans donner d’explication à ses proches. Au cours de son périple, il fait l’étrange rencontre d’une adolescente égarée, Marylou, que sa mère a rejetée. La gamine perdue et l’homme au bout du rouleau feront un bout de chemin ensemble. Finalement, vivant tels un père et sa fille, dans la quiétude d’une maison de location, ils se feront « la courte échelle » et retrouveront un nouveau sens à leur vie.


Ma critique de "Bienvenue parmi nous": Cette production à l'ampleur d'un téléfilm naïf et délicat. Le sujet est traité avec simplicité; une rencontre entre deux personnages que tout oppose, un sexagénaire au bord du suicide et une adolescente rejetée par sa famille. Rien de très bouleversant, ni dans la mise en scène ni dans le scénario. L'ensemble se laisse regarder avec plus ou moins de conviction. Cependant j'ai trouvé l'interprétation de la jeune Jeanne Lambert encore bien trop frais, et il devient très difficile d'accrocher à la justesse des propos.

Des bons sentiments. Un jeu d'acteur faible.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Bof

Divertissant? Moyennement

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une histoire "gentille"
-
pour la lueur d'espoir et la relation spontanée entre les personnages
-
pour le cadre reposant du bord de mer


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'interprétation médiocre
- un rythme assez plat, long à se mettre en place
- la banalité de certaines scènes

Posté par Aline Cineglobe à 22:58 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]