Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

25 janvier 2014

Jamais le premier soir

21032768_20130828161559985

Comédie

drap_francais Film français

Note: 12/20

Date de sortie: 1 janvier 2014
Réalisateur:
Melissa Drigeard
Acteurs principaux:
Alexandra Lamy, Mélanie Doutey, Julie Ferrier
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) :
Julie est une jeune femme pétillante mais continuellement malheureuse en amour. Se faire larguer par coursier à son travail semble donc lui porter le coup de grâce. Mais le livre "Le bonheur, ça s’apprend" devient sa bible et elle en applique les conseils à la lettre au travail et en amour. Cette nouvelle lubie de "pensée positive" laisse sceptiques ses deux meilleures amies dont la vie amoureuse n’est pas non plus au beau fixe. Quand l’une, Louise, entretient une liaison secrète avec son boss, l’autre, Rose, subit le quotidien d’un couple en bout de course. Devenue cliente régulière d’une librairie où elle dévalise le rayon "épanouissement personnel", Julie va y faire des rencontres qui vont peut-être enfin changer sa vie…


Ma critique de "Jamais le premier soir": Alexandra Lamy tient le gros rôle de cette comédie féminine sur la recherche du grand amour et des petits tracas qui vont avec. Ses acolytes sont les comédiennes Julie Ferrier et Mélanie Doutey, venant former un trio d'amies inséparables au bon franc-parler.

jamais le premier soir

L'écriture reste malheureusement artificielle, l'histoire est molle et les actrices ont tendance à piailler... Le mérite revient cependant à Jean-Paul Rouve, l'humour gravite autour de son interprétation qui nous laisse avec quelques bons sourires.

Une mise en scène sans surprise qui manque de mordant.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOC

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les fans d'Alexandra Lamy, égale à elle-même
-
pour l'ambiance "fille" et "déboirs sentimentaux"
-
pour s'amuser avec Jena-Paul Rouve

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un ensemble assez convenu
- un scénario creux
- une réalisation qui fait plouf et qui manque de rires

Posté par Aline Cineglobe à 19:29 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prêt à tout

21032768_20130828161559985

Comédie

drap_francais Film français

Note: 13/20 ♥♥

Date de sortie: 22 janvier 2014
Réalisateur:
Nicolas Cuche
Acteurs principaux:
Max Boublil, Aïssa Maïga, Patrick Timsit
Durée:
1h39

Synopsis (Allociné) :
À 30 ans, Max a fait fortune sur internet avec ses deux potes et profite de la vie au soleil. Mais il se lasse de cette existence et ne cesse de penser à son amour de fac, Alice, une fille pétillante, engagée, pleine d’idéaux... qui ne s’est jamais intéressée à lui. Pour se rapprocher d’Alice, Max rachète l’usine en faillite dans laquelle elle travaille. Et sans jamais dévoiler sa fortune ni son nouveau statut de patron, il se fait passer pour un simple ouvrier. Prêt à tout, il dépense sans compter pour faire le bonheur d'Alice, de son fils Valentin et de tous les ouvriers de l’usine ; Il abandonne sa vie de millionnaire pour travailler à la chaîne et ne cesse de mentir par peur de décevoir.


Ma critique de "Prêt à tout": Max, un jeune sans devenir particulier, devient à 30 ans millionnaire grâce à la conception d'un site internet. Il va alors chercher à conquérir le coeur de celle qui l'a fait chavirer quelques années plus tôt, quitte à racheter l'usine où la belle travaille et à se faire passer pour un ouvrier!

prêt à tout

Cette comédie romantique française met en valeur deux comédiens en devenir : Max Boublil et Aïssa Maïga. Leur duo est bien assorti, avec une interprétation plutôt naturelle.

On reste sur un schéma narratif banal, aux codes déjà bien usités, et sans véritable audace de mise en scène. L'humour reste d'ailleurs assez secondaire.

prêt à tout 2

Le cadre de l'usine industrielle ne creuse pas le propos social, mais permet une mise en situation des personnages originale. En bref, le film joue son rôle de divertissement au flan.

Pas la comédie de l'année, aussi passe-partout que son titre, mais distrayant un moment.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un casting frais
-
pour le pitch sympa
-
pour l'ambiance popcorn

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le côté insipide d'une comédie sans relief
- un manque d'extravagance
- une bande annonce qui en dit trop

Posté par Aline Cineglobe à 19:19 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2014

Nymphomaniac - Volume 1

21032768_20130828161559985

Drame

Film dannois, allemand, français, belge

Note: 13/20 ♥♥

Date de sortie: 1 janvier 2014
Réalisateur:
Lars Von Trier
Acteurs principaux:
Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgard
Durée:
1h58

Synopsis (Allociné) :
La folle et poétique histoire du parcours érotique d'une femme, de sa naissance jusqu'à l'âge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s'est auto-diagnostiquée nymphomane. Par une froide soirée d’hiver, le vieux et charmant célibataire Seligman découvre Joe dans une ruelle, rouée de coups. Après l'avoir ramenée chez lui, il soigne ses blessures et l’interroge sur sa vie. Seligman écoute intensément Joe lui raconter en huit chapitres successifs le récit de sa vie aux multiples ramifications et facettes, riche en associations et en incidents de parcours.


Ma critique de "Nymphomaniac - Volume 1": Le nouveau film de Lars Von Trier fait parler de lui en touchant le sujet controversé de la nymphomanie. Ce long-métrage est vendu dans le registre érotique, bien que la version censurée sortie au cinéma ne lui offre qu'une interdiction au moins de 12 ans et coupe le film en deux volumes. Il ne s'agit finalement que d'une "banale" histoire d'addiction (au sexe) livrant un lot de scènes plutôt mélodramatique: huit chapitres basés sur les motivations et les conséquences d'une telle dépendance.

nymphomniac

Un viel homme solitaire recueille dans la rue une femme ruée de coups (Joe alias Charlotte Gainsbourg), qui va commencer à lui raconter son histoire (ou plutôt sa vie sexuelle) avec du thé et des gâteaux... Et c'est parti pour une très longue conversation à coups de propos métaphysiques, de psychanalyse, et de métaphores pas toujours très intéressantes (la pêche, la musique, etc). C'est l'occasion de peindre les différentes facettes du personnage: Joe l'épicurienne, Joe l'amoureuse, Joe la briseuse de couple, Joe et son père...

nymphomaniac2

Ce premier volume revient sur la jeunesse du personnages principal, autant dire qu'on ne voit pas beaucoup Charlotte Gainsbourg à l'écran mais plutôt la jeune actrice Stacy Martin qui s'en sort très bien.

La mise en scène n'est donc jamais vulgaire, bien que certaines scènes demeurent très explicites, et la densité des émotions est plutôt audacieuse. On retiendra surtout la scène poignante avec Uma Thurman qui vient régler ses comptes avec son mari.

nymphomaniac 3

Dans l'ensemble le message provocateur souffre d'un manque d'enjeu, avec des personnages presque ennuyeux... La mise en scène et toute la réflexion restent à un stade trop anecdotique, car on se demande encore à ce niveau de l'histoire quelle morale en tirer. La dynamique sans musique est longue! Bref, un vrai film d'auteur et non un porno..

Un sujet sur fond érotique et sur forme intellectuelle.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOC

Acteurs:    OOOOO

Émotion:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet troublant de l'addiction
-
pour la scène forte avec Uma Thurman
-
pour quelques corps dénudés^^

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'aspect bavard et prétentieux
- une réflexion glauque limitée en intérêt
- c'est longuet

Posté par Aline Cineglobe à 12:47 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2014

Yves Saint Laurent

21032768_20130828161559985

Biopic 

drap_francais Film français

Note: 12/20

Date de sortie: 1 janvier 2014
Réalisateur:
Jalil Lespert
Acteurs principaux:
Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon
Durée:
1h46

Synopsis (Allociné) :
Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.


Ma critique de "Yves Saint Laurent": Biopic qui retrace le parcours du grand couturier, voici un film qui semble avoir beaucoup de succès au cinéma en ce moment.

yves saint laurent

L'histoire entre dans le milieu assez restreint et prestigieux de la haute couture, et se focalise notamment sur la relation d'Yves Saint Laurent avec son compagnon Pierre Bergé. Une histoire d'amour donc. Le scénario n'est pas vraiment attractif, doublé  d'un rythme assez lent, et un peu trop léger en émotion. Alors forcément, attention à l'ennui, si on bloque sur le sujet de départ...

yves saint laurent 2

On s'attarde davantage sur l'interprétation des comédiens, sur laquelle tout le film hommage se joue. Pierre Niney endosse le premier  rôle (Yves Saint Laurent), secondé par Guillaume Galienne (Pierre Bergé). Deux acteurs de la Comédie Française donc. Une interprétation un poil ronflante, parfois dans l'imitation, qui réussit cependant à faire vivre la relation complémentaire entre les deux hommes. L'histoire apporte sa foulée de personnages où la jolie Charlotte LeBon trouve sa place.

La mise en scène est assez sobre, et c'est plutôt sympa d'assister à des défilés sur grand écran.

L'élégance d'un biopic un peu trop insignifiant...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:        OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Passable

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour mieux connaître la vie d'Yves Saint Laurent, pour les ignares comme moi
-
pour les belles robes (et surtout la première robe de mariée, i want it)
-
pour les acteurs du moment

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme casse-bonbon
- le genre de mise en scène intellectuelle voire prétentieuse
- on se demande si c'est un faux nez

Posté par Aline Cineglobe à 23:55 - Biopic - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Loup de Wall Street

21041126_20130917181840774

Comédie dramatique

67564366Film américain

Note: 17,5/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 25 décembre 2013
Réalisateur:
Martin Scorsese
Acteurs principaux:
Leonardo DiCaprio, Jonah Hill
Durée:
2h59

Synopsis (Allociné) :
L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue. Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise. Aux yeux de Jordan et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile. Trop n’était jamais assez…


Ma critique de "Le Loup de Wall Street": Le nouveau Scorcesse a un effet décapant avec des situations qui frôlent autant le comique que la désolation. L'histoire retrace le parcours de Jordan Belfort, un trader qui devient de plus en plus riche, de plus en plus malfrat, toujours à la recherche du plaisir. Une histoire de débauche qui utilise la vulgarité davantage comme une arme à rire qu'autre chose. Un second degré qu'il faut donc apprécier au risque de trouver l'ensemble malsain.

le loup de wall street

Pas besoin d'y comprendre beaucoup au monde de la finance, avec une mise en scène aussi délirante que son héros. Les trois heures de film sont plutôt bien tenues, grâce à des acteurs irréprochables: Leonardo DiCaprio dans le rôle d'un gros pourri qu'on arrive pas à détester... La provocation sert ici le divertissement, on en demande pas plus, avec des dialogues pas toujours très respectueux d'autrui^^. Il n'y a que le cinéma qui peut nous vendre ça. Et puis le regard derrière tout ça livre quand même un message interrogateur sur le monde dans lequel on vit.

le loup de wall street 2

La réalisation étonne aussi à plusieurs reprises par ses gros moyens de production, on pense notamment à la séquence du yacht dans la tempête.

Drogue, sexe et argent, youhou. Attention à l'overdose.

 

Réalisation:    OOOOC

Scénario:      OOOCO

Rythme:        OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet endiablé des traders sans scrupules
-
pour le second degré
-
pour la prestation des acteurs: de Leonardo DiCaprio à Matthew McConaughey

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- grossier et pas moral
- encore un film qui dure 3 heures... à l'aspect répétitif
- 522 fuck dans le film, c'est trop...^^

Posté par Aline Cineglobe à 17:47 - Comédie dramatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Vie rêvée de Walter Mitty

21041126_20130917181840774

Aventure

67564366Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 1 janvier 2014
Réalisateur:
Ben Stiller
Acteurs principaux:
Ben Stiller, Kristen Wiig
Durée:
1h54

Synopsis (Allociné) :
Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l'action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu'il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.


Ma critique de "La vie rêvée de Walter Mitty": Ben Stiller est ici devant et derrière la caméra, venant signer un film avec ses originalités, ses facilités, ses niaiseries, et ses moments de plaisir. La particularité de ce long-métrage est de n'appartenir à aucun genre prédéfini. Il ne faut pas s'attendre à une grande comédie loufoque ni à un grand film d'action, mais bien à l'expérience émotionnelle d'un personnage anecdotique

la vie rêvée de walter mitty

Walter Mitty est un héros tout à fait ordinaire, ce qui fait facilement de lui un personnage empathique. Ben Stiller tient le rôle avec une certaine aisance, et une bonne dose de générosité.

La réalisation est basée sur une idée-concept plutôt atypique: l'image nous montre littéralement les séquences de rêvasserie de cet homme souvent dans la lune, toujours prêt à s'imaginer des situations improbables. Une idée amusante en soi (avec de bons effets spéciaux), mais qui ne peut tenir sur la durée! Une réelle intrigue est mise en place, prometteuse d'enquête, de mystère et d'aventure: la photo qui doit faire la couverture du journal où travaille Walter Mitty a disparu. Ce dernier va tenter de reconstituer le puzzle.

la vie rêvée de walter mitty 2

Un film en deux parties entre vie rêvée et vie réelle qui a tendance malheureusement à de pas tenir toutes ses promesses.

L'histoire se perd jusqu'à ne plus raconter grand chose: les péripéties bien qu'extravagantes ne font ni chaud froid, le message philosophique de la vie est extrêmement simpliste. L'excès bien pensant est à la limite du supportable, même si la morale de fin n'est pas désagréable.

la vie rêvée de walter mitty 3

La forme intrigante de départ disparaît au profit d'un scénario sans surprise et sans tenue. On a plutôt l'impression d'assister aux frasques et aux palpitations d'un acteur qui se fait plaisir. On voyage dans de magnifiques paysages du Groenland au Yémen, on prend l'air frais avec le personnage, mais ça ne va pas chercher plus loin pour le spectateur. La tonalité du film est plutôt mélancolique derrière une forme très esthétisante.

"En 2014, Stiller s’imagine qu’il faut être Nicolas Hulot pour choper Kristen Wiig. No way." (Les Inrockuptibles) Très bon^^

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la forme originale et le fond intrigant
-
pour les paysages
-
pour Kristen Wiig en personnage secondaire

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un message bien pensant et attendu assez étouffant
- une intrigue qui perd en substance et en rythme en cours de route
- pas vraiment d'humour là-dedans

Posté par Aline Cineglobe à 16:57 - Action/ Aventure - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Hobbit: la désolation de Smaug

21041126_20130917181840774

Fantastique

67564366Film américain, néo-zélandais

Note: 14,5/20 ♥♥

Date de sortie: 11 décembre 2013
Réalisateur:
Peter Jackson
Acteurs principaux:
Martin Freeman, Richard Armitage, Ian McKellen
Durée:
2h26

Synopsis (Allociné) :
Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l'anneau de pouvoir que possédait Gollum...


Ma critique de "Le Hobbit: la désolation de Smaug": Voici la suite des aventures de Bilbon, et j'ai trouvé l'ensemble beaucoup moins ennuyeux que le premier volet. Notre groupe de nains est en marche pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Les péripéties sont davantage soutenues dans le rythme et l'intrigue est plus étoffée à travers les personnages et les décors.

le hobbit

On retrouve en effet de nouveaux héros, pour une meilleure respiration de l'histoire. Il y a tout d'abord le retour de Legolas (Orlando Bloom), forcément ça en jette. A ses côtés, l'elfe Tauriel (Evangeline Lilly), un personnage féminin inventé de toute pièce par rapport au livre, et c'est pas de trop, par ce que c'est vrai que ça manquait... Et puis il y a Bard (Luke Evans), le bon père de famille qui va aider nos amis nains. Sans oublier le dragon qui fait aussi peur que Jafar transformé en serpent dans Aladdin. Dans l'absolu, je ne suis toujours pas très fan de l'histoire de Bilbon, mais le côté divertissant s'est amélioré.

le hobbit 2

Le voyage se déroule vers de nouvelles cités, ça change d'un abus de forêt. La mise en scène de Peter Jackson offre donc des ambiances plus diversifiées et des enjeux plus dynamiques. De plus, le côté enfantin a été abandonné, ouf.

le hobbit 3

Forcément, côté réalisation c'est toujours très clinquant. Le visuel et la technique nous plongent dans l'univers fantastique. Cependant certains effets numériques (les trolls, le dragon) sont trop voyants à mon goût, avec l'impression d'images tirées de jeux vidéo.

Une suite de meilleure facture pour la trilogie du Hobbit.

 

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour des péripéties plus mouvementées, et la culte scène des tonneaux
-
pour une intrigue plus rythmée
-
pour les décors à voir sur grand écran

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le décalage de l'adaptation avec le livre de Tolkien peut perturber
- le formatage studios hollywoodiens davantage présent
- il faut arrêter les films de 3 heures c'est trop long à regarder

Posté par Aline Cineglobe à 14:53 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Belle et Sébastien

21032768_20130828161559985

Aventure

drap_francais Film français

Note: 13/20 ♥♥

Date de sortie: 18 décembre 2013
Réalisateur:
Nicolas Vanier
Acteurs principaux:
Félix Bossuet, Tchéky Karyo, Margaux Chatelier
Durée:
1h44

Synopsis (Allociné) :
Ça se passe là-haut, dans les Alpes. Ça se passe là où la neige est immaculée, là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Ça se passe dans un village paisible jusqu'à l'arrivée des Allemands. C'est la rencontre d'un enfant solitaire et d'un chien sauvage. C'est l'histoire de Sébastien qui apprivoise Belle. C'est l'aventure d'une amitié indéfectible. C'est le récit extraordinaire d'un enfant débrouillard et attendrissant au coeur de la Seconde Guerre mondiale.  C'est l'odyssée d'un petit garçon à la recherche de sa mère, d'un vieil homme à la recherche de son passé, d'un résistant à la recherche de l'amour, d'une jeune femme en quête d'aventures, d'un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C'est la vie de Belle et Sébastien...


Ma critique de "Belle et Sébastien": Nicolas Vanier réalise un film familial aux belles images de la montagne et au fond humaniste. Adaptation de la série des années 60, l'histoire est transposée au contexte de la Seconde Guerre mondiale. La vision est assez naïve, les dialogues plutôt simplistes, réservés aux coeurs tendres et aux enfants...

belle et sébastien

La rencontre entre le jeune garçon et le chien sauvage est attachante, agrémentée par une musique à émotion. Le rythme de la mise en scène reste cependant monotone, et les aventures un peu longues à se mettre en place. De même, les émotions stagnent principalement en surface.

Le genre gentil film de l'hiver.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOC

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la photographie carte postale
-
pour l'ambiance du film familial de fin d'année
-
pour la tendresse des personnages

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des dialogues plan plan
- des émotions à efficacité limitée
- des péripéties qui manquent d'énergie

Posté par Aline Cineglobe à 11:00 - Action/ Aventure - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2014

Zulu

21032768_20130828161559985

Policier 

drap_francais Film français

Note: 15,5/20 ♥♥

Date de sortie: 4 décembre 2013
Réalisateur:
Jérôme Salle
Acteurs principaux:
Orlando Bloom, Forest Whitaker
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
Dans une Afrique du Sud encore hantée par l'apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d'une jeune adolescente. Des Townships de Capetown aux luxueuses villas du bord de mer, cette enquête va bouleverser la vie des deux hommes et les contraindre à affronter leurs démons intérieurs.


Ma critique de "Zulu": Contrairement à ce que la bande-annonce laissait présager, "Zulu" est un polar classique dans la forme de son scénario: une enquête, des flics, des meurtres... On sent que l'histoire est adaptée d'un roman, avec une intrigue presque banale (ce qui n'est pas un mal en soi).

zulu

Le contexte de l'Afrique du Sud post-apartheid permet au film de se démarquer d'une certaine originalité, venant enrichir chaque plan par son atmosphère et ses paysages (du bidonville à la magnifique et dépaysante côté sauvage). La mise en scène est redoutablement efficace avec une violence et une noirceur brutale.

zulu 2

Les personnages sont intéressants, les comédiens sont bons, notamment avec Orlando Bloom dans un rôle douloureux qui crève vraiment bien l'écran.

On aime le contraste entre une action stéréotypée pour le cinéma (avec ses invraisemblances et ses caricatures) et une image assez dure et réaliste à l'écran. Jérôme Salle trouve le juste équilibre. 

Réalisation française au casting américain qui ne démérite pas. Un polar violent dans l'âme.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Violence:        OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la plus lente course poursuite du cinéma
-
pour Orlando Bloom et son torse
-
pour un film qui a fait la clôture du festival de Cannes

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une violence dure à l'écran
- la forme stéréotypée qui peut déplaire (personnage, intrigue)
- scénario pas bien révolutionnaire

Posté par Aline Cineglobe à 21:18 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2014

Top des films au cinéma en 2013

 

Top comédie 2013

top comédie - 1

top comédie - 2

top comédie - 3

top comédie - 4

top comédie - 5

top comédie - 6

 

Top drame 2013

top drame - 1

top drame - 2

top drame - 3

top drame - 4

top drame - 5

top drame - 6

 

Top thriller 2013

top thriller - 1

top thriller - 2

top thriller - 3

top thriller - 4b

top thriller - 5b

top thriller - 6b

 

Top comédie dramatique

top comédie dramatique - 1

top comédie dramatique - 2

top comédie dramatique - 3

top comédie dramatique - 4

top comédie dramatique - 5

top comédie dramatique - 6

 

 Top Science-fiction 2013

top sciencefiction - 1

top sciencefiction - 2

top sciencefiction - 3

top sciencefiction - 4

top sciencefiction - 5

top sciencefiction - 6

 

Top romance 2013

top romance - 1

top romance - 2

top romance - 3

top romance - 4

top romance - 5

top romance - 6

 

 Top bonus 2013

top bonus - 1

top bonus - 2

top bonus - 3

top bonus - 4

top bonus - 5

top bonus - 6

 

Le bilan 2013

 

- Pas beaucoup de comédies américaines cette année mais un certain nombre de bons thriller!

- Le top des acteurs internationaux: Leonardo Di Caprio plein aux as (le Loup de Wall Street, Gatsby, Django), Robert Redford (All is lost, Sous surveillance), Matthew McConaughey (Mud, le Loup de Wall Street), Tom Hanks (Cloud Atlas, Capitaine Philipps)

- Les sujets à la mode: le film de survie (Gravity, All is lost, Capitaine Philipps)

- Les déceptions: Blood Ties, No Pain no gain, Elysium, Lone Ranger, Pacific Rim, Only God forgives, les amants passagers, A la merveille, Spring Breakers, Lincoln

- Les acteurs qui m'ont ennuyé: Mark Walhberg, Ryan Gosling

- Les très bons navets de l'année: le Dernier rempart, The Call

- Une année 2013 avec encore beaucoup de suites décevantes: Hunger Games, Thor, Percy Jackson, Die Hard...

- L'acteur découverte sympathique: Tewfik Jallab (Né quelque part, La Marche)

- Le film d'animation le plus sympa: Epic

- Le film "j'aurai pas dit qu'il était sorti cette année, mais si": Iron Man 3

- Le film le moins bien noté: G.I. Joe Conspiration

- Les films originaux de l'année: Jack le chasseur de Géants, Warm bodies

- Les films que je n'ai pas vu, snif: Le Monde de Charlie, Rush, Suzanne, L'inconnu du lac, Blancanieves

 

Posté par Aline Cineglobe à 11:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]