Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

09 octobre 2013

Alabama Monroe

21001711_20130426125343183Action

Film belge

Note: 18/20 ♥♥♥

Date de sortie: 28 août 2013
Réalisateur:
Felix Van Groeningen
Acteurs:
Johan Heldenbergh, Veerle Baetens, Nell Cattrysse
Durée:
2h12

Synopsis (Allociné) :
Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...


Ma critique de "Alabama Monroe": La mise en scène de ce mélodrame est extrêment bien calibrée, d'une justesse émotionnelle très réussie. Le sujet autour de la maladie d'un enfant aide évidemment à créer une atmosphère touchante, mais "Alabama Monroe" ne tombe ni dans un pathos malmené ni dans un cinéma dénudé ("La guerre est déclaré).

alabama monroe

Le réalisateur Felix Van Groeningen utilise des artifices simples pour composer une histoire aussi triste que mélodique. Il utilise notamment un montage déconstruit (à coup de flachback) pour maintenir le suspense et avancer dans les évènements avec rythme, et n'hésite pas à jouer sur les compositions musicales. Le résultat est assez envoûtant, porteur d'une réflexion philosophique sur la mort, les religions, les croyances, et surtout sur l'amour... Les dialogues sont bien écrits et très bien nuancés (tout n'est pas blanc tout n'est pas noir), avec même de l'humour (si, si un peu!).

alabama monroe 2

La réussite du film tient beaucoup à ses acteurs, très charismatiques à l'écran, Johan Heldenbergh et Veerle Baetens. Le film est bercé par la musique du genre Bluegrass Country, au son du banjo et de l'imaginaire américain. Une BO à la fois entraînante et mélancolique. La réalisation possède ainsi une apparence artificielle qui ne s'épprouve pas de manière surfaite.

Un mélodrame talentueux et poignant. A voir.

 

Réalisation:    OOOOC

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le subtile mélange entre les scènes déconstruites et les chants musicaux
-
pour un scénario intelligent et éprouvant
- pour les frissons quand sonne le générique de fin

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un sujet assez dur et déprimant malgré tout!
- un thème qui prône forcément les bonnes intentions et le sentimentalisme
- c'est belge (non non je déconne!!!)

Posté par Aline Cineglobe à 23:01 - Drame - Commentaires [3] - Permalien [#]

06 octobre 2013

Le Majordome

21017975_20130705175456051Drame

67564366Film américain

Note: 17/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 11 septembre 2013
Réalisateur:
Lee Daniels
Acteurs principaux:
Forest Whitaker, Oprah Winfrey
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Le jeune Cecil Gaines, en quête d'un avenir meilleur, fuit, en 1926, le Sud des États-Unis, en proie à la tyrannie ségrégationniste. Tout en devenant un homme, il acquiert les compétences inestimables qui lui permettent d’atteindre une fonction très convoitée : majordome de la Maison-Blanche. C'est là que Cecil devient, durant sept présidences, un témoin privilégié de son temps et des tractations qui ont lieu au sein du Bureau Ovale.


Ma critique de "Le Majordome": Une réalisation propre et soignée, une histoire poignante.

le majordome

 A voir.

 

Réalisation:    OOOOC

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'aspect historique prenant
-
pour l'émotion subtile
-
pour une mise en scène de qualité

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- peut se révéler ennuyeux...
- un message démago et trop propre sur le fond?
- un pathos légèrement exagéré sur la fin

Posté par Aline Cineglobe à 12:12 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2013

Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines)

20542767_20130705182951232Drame, américain

drap_francais 67564366Film français, américain

Note: 12,5/20

Date de sortie: 11 septembre 2013
Réalisateur:
Arnaud Desplechin
Acteurs principaux:
Benicio Del Toro, Mathieu Almaric, Gina McKee
Durée:
1h56

Synopsis (Allociné) :
Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Jimmy Picard, un Indien Blackfoot ayant combattu en France, est admis à l’hôpital militaire de Topeka, au Kansas, un établissement spécialisé dans les maladies du cerveau. Jimmy Picard souffre de nombreux troubles : vertiges, cécité temporaire, perte d’audition... En l’absence de causes physiologiques, le diagnostic qui s’impose est la schizophrénie. La direction de l’hôpital décide toutefois de prendre l’avis d’un ethnologue et psychanalyste français, spécialiste des cultures amérindiennes, Georges Devereux. JIMMY P. (Psychothérapie d'un Indien des Plaines) est le récit de la rencontre et de l’amitié entre ces deux hommes qui n’auraient jamais dû se rencontrer, et qui n’ont apparemment rien en commun. L’exploration des souvenirs et des rêves de Jimmy est une expérience qu’ils mènent ensemble, avec une complicité grandissante, à la manière d’un couple d’enquêteurs.


Ma critique de "Jimmy P (Psychothérapie d'un indien des Plaines)": Suite a des symptômes douloureux mais sans causes physiologiques apparentes, un militaire est admis dans un établissement spécialisé pour suivre une thérapie. Il raconte ainsi les éléments de son passé à son psychanalyste, tournant autour de la guerre, de son rapport aux femmes et de la culture amérindienne. Autant le dire, la construction narratif du scénario emprunte un ton très monocorde qui a plusieurs reprises inspire un soupçon d'ennui.

jimmy p

Peu de musique, peu d'action, peu de décors... La mise en scène cherche a inspirer les émotions d'une manière plus profonde, et n'y arrive vraiment qu'aux deux tiers du film. Il faut donc se farcir un bon moment de scènes et de dialogues à longueur.

Les deux comédiens Benicio Del Toro et Mathieu Almaric forme un tandem inattendu, porteur d'une certaine sensibilité dans le jeu.

jimmy p 2

Si la forme est assez pauvre, le traitement choisi par le cinéaste reste simple, différent, sans tomber dans le mélodrame, et c'est vraiment à double tranchant. Parfois ennuyeux quand les dialogues n'en finissent plus, parfois touchant quand le personnage principal nous raconte ses souffrances. "Jimmy P" a le mérite de sortir du lot, mais avec des faiblesses de parcours qui ont tendance a oublier de divertir le spectateur. Une histoire qui respire l'authenticité, presque un peu trop ?

Une pschanalyse peu rythmée ! Mais une sobriété qui finit par faire son effet...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Émotion:        OOCOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Non

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les personnages authentiques
-
pour les émotions, même si un peu tardives....
-
pour le pari de filmer des séances de psychothérapie sur deux heures...

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le ton monocorde qui fait bailler à plusieurs reprises
- un visuel assez pauvre
- à redire, c'est lent

Posté par Aline Cineglobe à 16:08 - Drame - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 septembre 2013

Jobs

21024430_20130805132418528Biopic

67564366

Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 21 août 2013
Réalisateur:
Joshua Michael Stern
Acteurs:
Ashton Kutcher, Dermot Mulronev, Josh Gad
Durée:
2h07

Synopsis (Allociné) :
Partout sur la Terre, Steve Jobs est célébré comme un créateur de génie dont les inventions ont révolutionné notre façon de vivre et de percevoir notre monde. Il est aussi connu comme l’un des chefs d’entreprise les plus charismatiques et les plus inspirants qui soient.
Mais qui connaît l’homme derrière l’icône ? Qui sait quel parcours humain se cache derrière la destinée de ce visionnaire d’exception ? De l’abandon de ses études universitaires au formidable succès de sa société, voici l’incroyable ascension de Steve Jobs, co-créateur d’Apple Inc., l'un des entrepreneurs les plus créatifs et respectés du XXIe siècle.


Ma critique de "Jobs": Biopic sur Steve Jobs, le fondateur d'Apple, interprété par Ashton Kutcher. Le film est interessant pour connaître un peu plus le parcours professionnel et le portrait du célèbre entrepreneur, mais la réalisation très académique n'offre pas de grandes perspectives comme avait pu le faire "The Social Network" sur la genèse de Facebook.

jobs

La mise en scène joue sur un rythme très platonique, sur des évènements descriptifs qui s'attache principalement à faire découvrir l'ascension et les stratégies économiques d'une telle entreprise. On remonte ainsi à la commercialisation des premiers ordinateurs personnels, l'odeur d'un passé qui semble déjà loin. Il est pourtant amusant de s'immerger avec le recul que l'on a aujourd'hui dans une telle époque, et c'est là où le film gagne des points.

jobs 2

Parallèlement, on découvre un portrait très ambitieux de l'homme qu'était Steve Jobs, avec des facettes plutôt surprenantes, qui ne cherche pas toujours à rendre le personnage emphatique. On pense notamment à son rapport à la famille, ou ses activités personnelles, survolées de manière succincte. Mais il est aussi décrit comme le rare homme visionnaire de son époque. Le scénario pioche donc sur certains traits de caractère avec plus ou moins de nuance et de véracité mais évite de tomber dans le pathos où dans la gloire d'un type dont on se fout royalement au fond de nous.

jobs 3

De même, le récit remonte le passé et s'arrête aux années 2000, en faisant abstraction de la génération Iphone/Ipad, un parti-pris un peu étonnant, mais qui ne m'a pas déplu en ce sens. Entre le génie marketing et le génie créatif, l'histoire brouille les pistes, mais sans trop se mouiller non plus avec des intentions très neutres.

Un biopic qui interroge davantage le parcours professionnel et financier du créateur d'Apple. Servi avec des longueurs.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Moyen

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet instructif sur la création de la célèbre entreprise
-
pour une mise en scène plus intimiste, sans spectacle "à la gloire de"
- pour savoir pourquoi "Apple"

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un sujet financier qui ne fait pas toujours preuve d'intérêt
- un montage assez fade
- le caractère véridique et fictif qui peut interroger

Posté par Aline Cineglobe à 15:54 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 septembre 2013

Grand central

20534616_20130702111026946Drame

drap_francais Film français

Note: 14/20

Date de sortie: 28 août 2013
Réalisateur:
Rebecca Zlotowski
Acteurs principaux:
Tahar Rahim, Léa Seydoux, Olivier Gourmet
Durée:
1h34

Synopsis (Allociné) :
De petits boulots en petits boulots, Gary est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni. L’amour interdit et les radiations contaminent lentement Gary. Chaque jour devient une menace.


Ma critique de "Grand Central": Un sujet social intéressant sur le travail dangereux au sein d'une centrale nucléaire et des acteurs percutants (Olivier Gourmet, Tahar Rahim). Le contexte assez inédit et la mise en tension permet à "Grand Central" de retenir l'attention.

grand central

Si l'atmosphère oppressante et les personnages nous embarque dans leur quotidien, le film reste bancal sur plusieurs aspects. Le scénario ne sait pas toujours quoi raconter et comble avec une intrigue amoureuse très maladroite, presque superflue. L'enjeu passionnel n'est pas puissant et ne transmet pas de grande émotion, contrairement à la critique sociale beaucoup plus percutante sur les conditions dangereuses de travail.

grand central 2

 Une incursion intéressante chez les ouvriers du nucléaire, beaucoup moins sur la partie sentimentale.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'aspect documenté sur le travail dans les centrales nucléaires
-
pour une histoire centrée sur ses personnages avec de bons seconds rôles
-
pour le moment où le générique de fin retentit

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'intrigue sentimentale décevante
- Léa Seydoux (franchement je l'aime toujours pas), son personnage n'apporte rien
- un récit qui se traîne

Posté par Aline Cineglobe à 22:15 - Drame - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 septembre 2013

Jeune & Jolie

21005923_2013051510325393Drame

drap_francais Film français

Note: 13,5/20

Date de sortie: 21 août 2013
Réalisateur:
François Ozon
Acteurs principaux:
Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot
Durée:
1h34

Synopsis (Allociné) :
Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.


Ma critique de "Jeune & Jolie": "Jeune & Jolie" raconte comment une jeune fille de 17 ans, pourtant issue d'un milieu bourgeois, va tomber dans le vice de la prostitution et de l'argent facile. Loin d'un documentaire sur la prostitution étudiante, ce nouveau film de François Ozon explore une mise en scène intimiste qui s'approche davantage du drame familial que d'une critique sociale.

jeune et jolie

Le cinéaste dresse le portrait d'une jeune fille qui se cherche en plein passage à l'âge adulte, l'occasion de traiter des sujets de l'adolescence, de la sexualité et de la prostitution sans vulgarité. La construction du récit selon les quatre saisons permet de faire évoluer l'histoire sans effet répétitif, tout en gérant la manière d'intégrer les scènes plus érotiques.

Malheureusement, l'enjeu du pitch a tendance à se suffire à lui même : si le récit évolue proprement sur l'espace d'une année, les intentions du réalisateur ne progressent pas vraiment. Le synopsis s'étend sur l'heure et demi du film, sans autre forme d'intrigue ou d'analyse. La mise en scène reste maîtrisée mais ne se fait jamais violence pour sortir du cadre descriptif. Le mal être de la jeune fille n'est expliqué qu'à travers un vide d'expression et une toute petite voix à la limite du surjeu, on aime ou on aime pas.

jeune et jolie 2

Le rôle principal est tenu par l'actrice Marine Vacth incarnant très bien la jeunesse et la beauté. Il n'y a rien à redire, excepté qu'elle fait quand même bien plus âgée que 17 ans ce qui fausse dans un sens la démonstration. La caméra s'attache à ce corps parfait en venant presque sublimer une situation pourtant pathétique.

Le bouleversement de l'équilibre familial est donc sensiblement le propos le plus touchant du film, quand le lien de confiance entre une mère et une fille devient aussi fort que le rapport conflictuel. Les dangers et les enjeux de la prostitution sont en effet reléguer à un aspect plus anecdotique et même très léger.

Un regard sans jugement sur le portrait fragile d'une jeune fille qui se prostitue: juste mais pas toujours très saisissable.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet de la prostitution abordé d'un autre point de vue
-
pour la découverte de l'actrice Marine Vacth
-
parce que le film était en compétition au festival de Cannes

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des enjeux et des émotions distants qui ne vont pas au-delà du synopsis
- un rythme linéaire
- le flou facile sur les motivations de la jeune fille

Posté par Aline Cineglobe à 14:51 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 août 2013

Voie rapide (sortie DVD)

20160173Drame

Synopsis : Le tuning, la vitesse, la route: c’est toute la vie d’Alex, 25 ans, rivé au volant de sa voiture customisée. Une passion exclusive, avec ses rites et ses codes, sans vraie place pour sa copine Rachel et leur enfant. Mais une nuit, sur la voie rapide, c'est l'accident...


Ma critique de "Voie Rapide": "Voie rapide" est le premier film du cinéaste Christophe Sahr, qui nous emmène dans l'univers du tunning. Loin du film d'action, il s'agit principalement d'une chronique sociale sur la vie d'un jeune couple qui va basculer. En effet, un soir, l'accident arrive, et la conscience du personnage principal va en prendre un coup.

C'est surtout l'interprétation des acteurs qui domine ce drame, car outre les dialogues, les regards en disent beaucoup pour exprimer le malaise des émotions. On retiendra ainsi la prestation de Johan Libéreau et Christa Théret, plutôt à l'aise devant la caméra. La manière de filmer la passion du tunning cherche aussi à crédibiliser le scénario, en faisant de la voiture un personnage à part entière. Si la réalisation offre les quelques maladresses d'un premier film, notamment de nombreux temps morts, les intentions simples du cinéaste ne déméritent pas (le ton grave de la mise en scène et le travail sur les personnages qui amènent une dimension moins grise).

Malgré tout, on reste dans un rythme qui a tendance à étaler peu d'évènements en 90 min, avec un budget serré, et forcément l'ennui peut parfois s'installer.

Le DVD quant à lui est intéressant au niveau des bonus proposés, notamment un entretien avec le réalisateur et les acteurs, qui permet de mieux comprendre le travail effectué, en expliquant d'une manière intéressante la vision sur l'histoire et les personnages.

 

Merci à Cinetrafic et ses partenaires pour m'avoir fait découvrir Voie rapide

Découvrez d'autres films comme celui  sur Cinetrafic.

Voie rapide film de Christophe Sahr, sorti en DVD le 25 juin 2013, distribué par Epicentre films

Posté par Aline Cineglobe à 00:42 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2013

Pour une femme

21007439_20130522104420991Drame

drap_francais Film français

Note: 12,5/20

Date de sortie: 3 juillet 2013
Réalisateur:
Diane Kurys
Acteurs principaux:
Benoît Magimel, Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
A la mort de sa mère, Anne fait une découverte qui la bouleverse : une photo ancienne va semer le doute sur ses origines et lui faire découvrir l'existence d'un oncle mystérieux que ses parents ont accueilli après la guerre. En levant le voile sur un secret de famille, la jeune femme va comprendre que sa mère a connu un grand amour, aussi fulgurant qu'éphémère…


Ma critique de "Pour une Femme": "Pour une femme" plonge le spectateur dans une chronique familiale de l'après-guerre. Anne (Sylvie Testud) raconte le passé de ses parents, et le parfum d'une époque. Histoire amoureuse, contexte politique et secret de famille, racontée avec une sincère simplicité et sans esbrouffes. La réalisatrice exploite le bon naturel des comédiens, notamment le jeu toujours très attachant de Benoît Magimel.

La dramaturgie est assez académique: malheureusement le temps reste long. Le rythme bavard manque vraiment de dynamisme, suivie par une mise en scène un peu pauvre en moyens.

pour une femme

"Pour une femme" a l'odeur du vieux parfum qui a tourné.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:        OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'atmosphère et les décors d'une époque passée
-
pour la narration dramatique assez authentique et sans excès d'écriture
-
pour le sex-appeal jeu de Nicolas Duvauchelle

( bon promis c'est la dernière fois que j'utilise cet argument dans les + )

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- longuinet et sans grande surprise
- un peu prétentieux
- le genre de film qui va vite s'oublier...

Posté par Aline Cineglobe à 22:12 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 juin 2013

The Bling Ring

21005295_20130513125110571Drame

67564366

Film américain

Note: 12,5/20 ♥♥

Date de sortie: 12 juin 2013
Réalisateur:
Sofia Coppola
Acteurs:
Israel Broussard, Emma Watson, Taissa Farmiga
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) :
À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le "Bling Ring".


Ma critique de "The Bling Ring": Avec la grande promotion faite autour de "The Bling Ring" présenté à Cannes, le scénario a très vite du mal à nous surprendre : on a l'impression de connaître le film avant de l'avoir vu. L'histoire est en effet très répétitive, se résumant à une suite de petits cambriolages mis en scène avec des points de vues plus ou moins variés.

the bling ring

Inspirés de faits réels, Sofia Coppola nous plonge dans les villas de stars d'Hollywood, où un gang d'adolescents non dans le besoin viennent faire leur "shopping" de luxe.

Ce sujet de fait-divers attire la curiosité, la BO est sympa, la vision assez ironique, mais on ne s'empêcher de penser que le film tourne dans le vide, et il ne fallait pas faire plus long.

the bling ring 2

Côté acteurs, c'est pas aussi rayonnants que le bling bling vendu.

Une belle vitrine de produits de luxe!

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet sympathique, original, façon reportage chez les stars
-
pour le dressing à chaussures youhhou j'adore
- parce que l'affiche va super bien avec le design de mon blog
- pour la tête du flic quand il retrouve les escarpins roses (le seul truc vraiment drôle)

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'aspect répétitif du scénario
- pas de tension dans l'intrigue
- peu riche en action ou émotion

Posté par Aline Cineglobe à 00:31 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mai 2013

Le Passé

21000224_20130419194105111Drame

drap_francais Film français

Note: 17,5/20 ♥♥

Date de sortie: 17 mai 2013
Réalisateur:
Asghar Farhadi
Acteurs principaux:
Bérénice Bejo, Tahar Rahim, Ali Mosaffa
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d'Ahmad pour tenter d'améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.


Ma critique de "Le Passé": Après "Une séparation", le cinéaste iranien Asghar Farhadi revient avec un nouveau drame intimiste, toujours aussi puissant du point de vue émotionnel. "Le passé" fouille d'une manière très juste chacun des personnages, avec un scénario qui réussit à amener une pointe de suspense.

L'écriture des personnages renvoie à une réalité authentique et complexe : "Le passé" plaira à ceux qui aiment les personnages vrais. Les gestes ne sont pas laissés au hasard, et la direction des acteurs est de bon niveau.

le passé

La mise en scène reste pourtant simple, avec une caméra plongée au coeur d'une famille recomposée qui nous fait découvrir peu à peu les secrets de chacun. Avec des silences bien placés et un discours intelligent, le cinéaste démontre encore une fois qu'il est possible de faire des films au rythme lent, où l'on ne voit pas le temps passer.

Une jolie claque en termes de mise en scène et d'interprétation.

 

Réalisation:    OOOOC

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la subtilité des personnages et du scénario
-
pour l'interprétation très juste de chaque acteur
-
pour les multiples sujets abordés sur la société

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une histoire pas très gaie^^
- peu gourmand en action et en décor...
- quelques longueurs tout de même

Posté par Aline Cineglobe à 11:37 - Drame - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,