Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

16 novembre 2015

Au Royaume des Singes

19719960

Documentaire

67564366 Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 11 novembre 2015
Réalisateur:
Mark Linfield
Voix (VF) :
Claire Keim
Durée:
1h21

Synopsis (Allociné) :
Au cœur d’anciennes ruines antiques perdues en pleine jungle d’Asie, vit Maya, une jeune macaque à toque pleine de ressources bien décidée à aider son petit à se faire une place dans ce monde. La vie peut s’avérer belle, la nourriture abondante et la sécurité assurée si tant est que l’on soit né au plus haut de l’échelle sociale. Mais pour ce nouveau-né et sa mère, la lutte est quotidienne. Il leur faudra beaucoup d’ingéniosité, de travail et un peu de chance pour espérer changer leur place dans le monde.


Ma critique de "Au Royaume des Singes": Disney Nature nous emmène au coeur du Sri Lanka pour découvrir la vie des macaques. Ce documentaire animalier fictionnel nous raconte l'aventure de Maya. Grâce à la douce voix de Claire Keim, on comprend surtout comment s'organise l'échelle sociale de ces petits singes.

Les images sont belles, les paysages sublimés (mais pas très variés), les singes sont drôles et attachants (à défaut d'être craquants...). Le scénario prend un ton destiné aux enfants (avec une musique très pop) mais adapté à toute la famille. Le résultat n'est pas inintéressant pour les fans du genre.

au royaume des singes

A voir pour ses singes très humains !

 

Réalisation:   OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOCO

Emotion:        OCOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour découvrir la société hierarchisée des singes
-
pour la qualité des prises de vue
- pour quelques séquences amusantes


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un documentaire scénarisé
- les macaques : pas toujours très mignon
- le montage un peu enfantin

Posté par Aline Cineglobe à 18:05 - Documentaire - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2015

La Glace et le Ciel

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219Documentaire

67563699 Film français

Note: 13/20 ♥♥

Date de sortie: 21 octobre 2015
Réalisateur:
Luc Jacquet
Acteurs principaux:
Claude Lorius, Michel Papineschi
Durée:
1h29

Synopsis (Allociné) :
Luc Jacquet met en scène l’aventure de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Il nous raconte l’histoire d’une vie extraordinaire de science et d’aventure, consacrée à percer au plus profond des glaces de l’Antarctique les secrets bien gardés du climat.


Ma critique de "La Glace et le Ciel": Présenté en clôture du Festival de Cannes, ce documentaire nous présente l'histoire de Claude Lorius, depuis son premier voyage en Antarctique en 1957 jusqu'à son combat d'aujourd'hui pour prévenir du réchauffement climatique.

la glace et le ciel

La volonté du film est donc de poursuivre un propos écolo assez appuyé grâce à des images d'archives qui retracent les différentes aventures du scientifique engagé. Si le début est un peu rébarbatif, la conquête et les explications sur les forages de plus en plus profond est assez intéressante. La réalisation mélange les vieilles images poussiéreuses (70%) avec de très belles photographies actuelles (30%). Les deux supports sont pertinents mais le montage alternatif reste médiocre. La musique est quant à elle de bonne facture.

la glace et le ciel2

On regrette parfois la mise en scène un peu ridicule du personnage de Claude Lorius âgé de 83 ans et une voix-off souvent étouffante. Le propos nous alarme sur la réalité des chiffres qui annonce un réchauffement trop soudain, mais n'argumente pas sur les dangers liés à cette augmentation. Le propos moralisateur n'est donc pas toujours très évocateur, contrairement au défi scientifique, raconté avec plus de passion.

Le style documentaire reste académique, accessible à tous, se contentant de raconter les faits. Le spectateur n'en n'apprend pas vraiment plus qu'il ne sait déjà (ni sur le réchauffement climatique, ni sur la vie en conditions extrêmes) mais reste quand même accroché à l'écran.

Un témoignage intéressant à travers le temps.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOCOO

Emotion:          OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour découvrir les conditions des missions en Antarctique à travers le temps

- pour le témoignage des vidéos d'archives

- pour l'histoire d'une aventure scientifique


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un message moralisateur
- une mise en scène parfois ridicule et auto-centré
- un style documentaire qui manque d'anecdotes scientifiques ou personnelles

Posté par Aline Cineglobe à 13:40 - Documentaire - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2013

Sur le chemin de l'école

21013965_2013091315071072_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxDocumentaire

drap_francais Film français

Note: 12/20

Date de sortie: 25 septembre 2013
Réalisateur:
Pascal Plisson
Acteurs principaux:
-
Durée:
1h15

Synopsis (Allociné) :
Ces enfants vivent aux quatre coins du globe mais partagent la même soif d’apprendre. Ils ont compris que seule l’instruction leur permettra d’améliorer leur vie, et c’est pour cela que chaque jour, dans des paysages incroyables, ils se lancent dans un périple à haut risque qui les conduira vers le savoir.


Ma critique de "Sur le chemin de l'école": Un documentaire scénarisé plein de gentils sentiments. On suit le parcours de quatre enfants allant à l'école, dans quatre coins reculés et différents du monde : Kenya, Maroc, Inde et Argentine. 

sur le chemin de l'école

Un exercice et une mise en scène un peu scolaire et artificielle... Si les paysages restent authentiques, la spontanéité des jeunes protagonistes perd en intensité avec la caméra collée à eux et les péripéties fictionnelles! Le message reste très consensuel.

Beaucoup de parents/enfants dans la salle.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:        OOOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour la leçon de générosité
-
pour le voyage aux quatre coins du monde
-
pour la durée courte du film

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un ton très moralisateur
-
la VF assez écoeurante sinon c'était à 22h piouaf...
-
le côté docu-fiction

Posté par Aline Cineglobe à 18:07 - Documentaire - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2013

Architectures volume 8 (sortie DVD)

s8609_image_37311-cropDocumentaire

Synopsis : Un bâtiment, un grand architecte, des maquettes : une passionnante plongée dans l’architecture...


Ma critique de "Architectures volume 8": Ce huitième volume de la collection "Architectures" est composé de six docu-reportages (26 minutes chacun) présentant une oeuvre architecturale. La sélection des bâtiments présentés est assez pertinente, permettant de s'interesser à différents styles et différentes époques.

Il faut saluer la qualité de chaque documentaire, accessible à tous les publics: une voix-off explicative, une visite en images, des explications techniques bien illustrées, des interviews d'architecte... Un DVD à conseiller à tous les amoureux d'art et d'architecture ou simplement, pour tous les curieux voulant enrichir leur culture générale.

Le premier reportage est consacré au Centre administratif de Pantin (1969), réhabilité en 2004 en Centre national de la danse. La présentation de ce bâtiment de béton brut sujet à controverse, ouvre la réflexion sur plusieurs aspects : les intentions de l'architecte, la présentation d'un style architectural (ici le brutalisme), la question de la réhabilitation comme réappropriation d'un espace mais aussi de l'oeuvre d'un autre ("peut-on corriger un poème de Baudelaire?" s'insurge l'architecte Kalisz). Le discours en voix off donne une définition intéressante de la réhabilitation : mettre un terme aux critiques, au mépris et reconnaître la valeur d'un objet après une période de discrétisation ou d'oubli. C'est d'une manière très documentée et instructive que l'image nous fait visiter le site. On apprend ainsi que les motifs représentés en façade sont par exemple issus de symboles aztèques. Il est de même pertinent de découvrir la démarche des lauréates du concours (les architectes Robain et Guieysse) pour redonner vie au bâtiment, toujours sujet à discussion, et interrogeant le spectateur. La critique plus négative que l'on peut relever vient d'un discours pas toujours très nuancé, avec un recul limité sur toutes les solutions choisies (une transformation aussi minimaliste n'est elle pas aussi la résultante directe d'un budget minimaliste?)

De la même manière les cinq autres reportages, s'intéressent à la technique, à l'usage des bâtiments, et à leur histoire. C'est aussi un bon moyen d'enrichir son vocabulaire (notamment pour la citadelle de Lille et la cathédrale de Cologne) et sa culture architecturale, pas souvent mise en avant ailleurs par les médias, et plus vivant à découvrir que les images d'un magazine. C'est pourquoi je vous invite à découvrir ce DVD très enrichissant, qui donne envie de découvrir les autres volumes de la collection, et pourquoi pas d'aller visiter les bâtiments en vrai.

Le deuxième reportage nous invite à découvrir la citadelle de Lille, un exemple d'architecture plus historique. Ou comment une forme architecturale géométrique devient une pensée calculée de manière stratégique pour répondre à un besoin militaire. Un reportage agréablement construit.

Le troisième reportage m'a beaucoup plu, sur la VitraHaus en Allemagne par Herzog et de Meuron. Il s'agit d'un showroom assez surprenant, constitué par un empilement de 12 maisons. Un seul principe constitutif : un encastrement de bloc béton représenté par chaque maison. Simple en apparence, le produit final tend à créer des espaces innovants. On apprécie la construction du documentaire à la fois descriptif et analytique. On retiendra finalement cette jolie démarche : un volume peut en croiser un autre mais sans interrompre le parcours des visiteurs. Bref, les plans et coupes du projet ont dû être un régal à dessiner^^

Vient le quatrième reportage sur la cathédrale de Cologne. Commencé en 1247 et terminée en 1880, soit une interruption de 300 ans du chantier. Il fut très intéressant de découvrir l'histoire de ce projet et ses formes gothiques.

Pour le cinquième reportage, on commence à saturer dans le visionnage surtout que la citadelle du loisir Pompeia à Sao Paulo, n'est pas un projet très folichon, calqué sur une ancienne usine, avec des formes bétons.

On finit avec la découverte du Rolex Learning Center, à la forme très innovante et moderne une sorte de tranche d'émental. Là encore on apprécie découvrir le bâtiment, sa complexité technique, et son usage.

Pour finir, l'aspect du DVD est très soigné (avec des rayures brillantes!) et les films sont disponibles en français, allemand et anglais.

 

Merci à Cinetrafic et ses partenaires pour m'avoir fait découvrir Architectures.

Pour découvrir un bon documentaire comme celui-ci et retrouver la bande annonce des films à ne pas manquer, rendez-vous sur Cinetrafic.

"Architectures Volume 8" de Stan Neumann et Richard Copans, sortie en DVD / 17 avril 2013, distribué par Arte.

Posté par Aline Cineglobe à 16:01 - Documentaire - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 février 2012

Félins

19832425Documentaire

67564366Film américain

Note: 13/20 

Date de sortie: 1 février 2012
Réalisateur:
Keith Scholey, Alastair Fothergill
Voix VO:
Samuel L. Jackson
Durée:
1h27

Synopsis (Allociné) : 
En Afrique, au Kenya, dans l’une des régions les plus sauvages du monde, les animaux vivent libres et loin des hommes.
Au sud du fleuve qui divise ces magnifiques terres, règne le clan des lions mené par Fang. La lionne Layla y élève la jeune Mara. Entre chasse et liens familiaux puissants, c’est la vie d’une famille qui s’écrit. Au nord du fleuve, le lion Kali et ses quatre fils rêvent d’étendre leur territoire. Bientôt, les eaux seront assez basses pour que les maîtres du nord tentent leur chance au sud…


Ma critique de "Félins": "Félins" propose une immersion dans le magnifique cadre paysager de la savane. La photographie est de très bonne qualité, mettant en relief des lumières artistiques et des couleurs chatoyantes de la nature. Ce documentaire animalier Disneynature nous plonge au coeur de la vie des lions et des guépards du Kenya. L'ensemble est assez attendrissant, avec une musique qui accompagne bien le tout.

Si la forme est soignée, le fond est quant à lui plus naïf et enfantin: un anthropomorphisme constant souligné par les commentaires, une scénarisation des images façon docu-fiction. Bref, pour les curieux de la nature, le contenu documentaire n'est pas très pertinent. 

félins

De belles images.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOCOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
très beau visuel
- pour les amoureux des animaux

- pour la bouille des bébés guépards


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- la voix-off endormie de Pascal Elbé, très bof-bof
- des passages tristes
- un docu-fiction ne vaut pas un bon documentaire

Posté par Aline Cineglobe à 00:13 - Documentaire - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2011

Bonobos

19669114Documentaire

67563699 Film français

Note: 12,5/20

Date de sortie: 30 mars 2011
Réalisateur:
Alain Tixier
Acteurs principaux et voix:
Sandrine Bonnaire, Emmanuel Curtil, Claudine André
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) :
Il était une fois au cœur du Congo une espèce de grands singes que l’on ne trouve nulle part ailleurs, les bonobos. Plus intelligents, plus farceurs, plus fascinants que tous les autres singes, ils sont pourtant en voie de disparition. Claudine André, qui consacre sa vie à leur défense, a ouvert une réserve unique au monde. Elle va y accueillir Béni, un petit bonobo capturé par les hommes, qui va réapprendre la vie en communauté et se préparer à affronter les dangers de la jungle.


Ma critique de "Bonobos": "Bonobos" nous livre un portrait assez attendrissant de ces grands singes, grâce à de belles images. Le film s'adresse relativement à un jeune public, avec des dialogues très simplistes et un montage édulcoré. Au lieu de nous livrer un réel documentaire, l'histoire est scénarisée avec des voix qui traduisent les pensées des personnages. L'aspect pédagogique du documentaire est donc effacé aux dépends d'un discours assez moralisateur sur la protection des animaux.

bonobos

Mignon, mais pas très passionnant...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:   OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- de jolies prises de vue

- un sujet intéressant

- des singes attendrissants


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- On n'apprend pas grand chose sur la vie et le comportement des bonobos
- une mise en scène trop enfantine
- des passages tristes

Posté par Aline Cineglobe à 00:37 - Documentaire - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2010

Bébés

19417441Documentaire

67563699 Film français

Note: 15/20 ♥♥♥

Date de sortie: 16 juin 2010
Réalisateur:
Thomas Balmès
Acteurs principaux:
Bayar, Hattie, Ponijao
Durée:
1h16

Synopsis (Allociné) :
Une année dans la vie de quatre bébés. Du jour de leur naissance à leurs premiers pas. Suivre quatre bébés dans quatre pays différents (Namibie, Mongolie, Japon, Etats-Unis), simultanément, jour après jour, les voir grandir, se développer et découvrir le monde qui les entoure.


Ma critique de "Bébés": "Bébés" est avant tout un documentaire qui utilise la force des images pour nous faire découvrir d'autres cultures, pour nous émouvoir, ou nous amuser. Le film retrace le parcours de quatre bébés issus du monde entier, du jour de leur naissance à leurs premiers pas. Nous suivons ainsi quatre familles dans les pays suivants: Mongolie, Japon, Namibie, Etats-Unis. Il s'agit d'un documentaire aux images assez bien choisies.

bébés

Le film nous montre le comportement des parents, le développement personnel des bébés, leur interaction face au milieu dans lequel ils évoluent... Nourrit-on de la même manière les bébés en Namibie qu'au Japon? Les bébés sont les héros de ce documentaire. Les équipes de tournage ont fait un beau travail en capturant des moments clés de leur vie et de leur apprentissage. En tant que spectateurs, nous ne sommes que de simples observateurs.

bébés2

Les bébés sont mignons et se retrouvent dans des situations humaines qui nous attendrissent. Certaines images nous montrent aussi le rôle des parents, confrontés à des situations pas toujours de tout repos. La réalisation est assez bien faite, en alternant les images entres les quatre bébés. C'est un bon moyen pour comparer les différentes cultures, et pour dynamiser le déroulement des scènes. Il n'y a pas de voix-off par dessus les prises du vue. L'action se passe dans des environnements qui nous dépaysent, avec des bouilles qui nous font craquer et nous font rire. Le format du film est assez court, puisqu'il dure 1h15. 

Un sujet sympathique.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:     OOOCO

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- une bonne réalisation avec une durée maîtrisée

- des bébés amusants

- l'aspect documentaire des différentes cultures sans voix off


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- le choix de la famille américaine
- un peu répétitif
- le film n'utilise pas assez le potentiel de la musique

Posté par Aline Cineglobe à 13:21 - Documentaire - Commentaires [0] - Permalien [#]