Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

08 août 2017

Chouquette

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Comédie dramatique

67563699 Film français

Note: 9/20

Date de sortie: 2 août 2017
Réalisateur:
Patrick Godeau
Acteurs :
Sabine Azéma, Michèle Laroque, Michèle Moretti
Durée:
1h23

Synopsis (Allociné) :
Chouquette vit seule sur une île en Bretagne dans sa grande maison.
Chaque année depuis trois ans, elle organise l’anniversaire surprise de son mari Gepetto. Il ne vient jamais, pas plus que les autres invités…
Pourtant cette année, débarquent son petit-fils Lucas et l’ex maîtresse de Gepetto, Diane…


Ma critique de "Chouquette": "Chouquette" fait parti des films où l'histoire repose sur la psychologie des personnages. Des dialogues au compte-gouttes, des beaux paysages de la Bretagne, peu de protagonistes... On découvre au fil des scènes plus ou moins communes, le passé et les tourments de chacun.

Malgré le ton frais, le rythme est long car le scénario est assez creux. Heureusement, le jeu des acteurs est crédible, même si les répliques ont parfois du mal à trouver un ton pertinent, coincé entre humour et tendresse. Les répliques fantaisistes de Michèle Laroque ou de Sabine Azéma laisse le spectateur sur la réserve. Un film long sur le moment, où l'émotion dramatique touche après-coup.

L'ennui n'est jamais loin.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Moyen

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour les images de Bretagne photogéniques

- pour l'otarie

- pour le final touchant


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une histoire où il ne se passe pas grand chose
- un rythme assez plat
- l'intérêt limité

Posté par Aline Cineglobe à 17:01 - Comédie dramatique - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2017

Valérian et la Cité des mille planètes

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Science-Fiction

67563699 Film français

Note: 15/20

Date de sortie: 26 juillet 2017
Réalisateur:
Luc Besson
Acteurs :
Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen
Durée:
2h18

Synopsis (Allociné) :
Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.


Ma critique de "Valérian et la Cité des mille planètes": C'est le film le plus cher du cinéma français (180 millions d'euros) et on le ressent à travers un visuel audacieux dans chaque scène ! Les amateurs de science-fiction seront ravis de découvrir un univers créatif et vraiment stylé. Luc Besson ne lésine pas sur les effets spéciaux, le résultat est plutôt distrayant ! Un joli Waouh pour le paysage plage paradisiaque. Cependant, cette production ne restera pas culte : le scénario et le développement des personnages est bancal.

valérian

On salue tout d'abord la qualité des costumes et des décors qui nous évadent ailleurs. L'histoire regorge d'innovations: la première partie nous plonge dans un marché interdimensionnel dans le désert, vu nulle part ailleurs. Luc Besson cherche à renouer avec l'ambiance et la richesse d'un space opera fantaisiste à la manière de son grand succès "Le Cinquième Elément" mais aussi de multiples références comme "Star Wars". Certains peuples nous font aussi sérieusement penser aux Avatars... Outre, les références normales d'un film SF, la qualité des dialogues n'est cependant pas au niveau, et c'est dommage. On ne vient pas voir Valérian pour l'intensité et la profondeur du récit, ni pour la morale flon-flon.

valérian2

Le scénario est prévisible (dans le doute, on peut mettre ça sur le compte du soucis de l'adaptation) mais surtout, le film est sans véritables enjeux : tout est tracé à l'avance, il n'y a pas vraiment de "quête" des personnages : on devine qui sont les méchants, qui est amoureux de qui, les révélations semblent futiles... Les explications sont amenées de manière lourdes. L'intérêt est donc trop vite épuisé. Les courses-poursuites sont longues et ne donnent pas assez de temps à la construction de l'histoire afin de créer la complicité recherchée avec le spectateur. Il manque le souffle "épopée". En contre partie, l'histoire tient la route, pas compliquée à comprendre, et joue son rôle de divertissement. On ne passe pas un mauvais moment pour autant.

Les deux héros, Valérian et Laureline ont chacun un caractère bien trempé et démonstratif. On sera soit amusé soit dépité par leur chamaillerie ! Le manque de subtilité dans les dialogues fait défaut, et l'ironie ne fonctionne pas comme souhaité. Le ton "je t'aime moi non plus" n'est ni vraiment humoristique ni vraiment sérieux, on a parfois l'impression que les vannes tombent à plat. Dommage car le potentiel était là. On passe sur les facilités de l'histoire et les incohérences...

valérian3

Très beau, sans être révolutionnaire.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Humour:        OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour le décor visuel à voir sur grand écran

- pour les idées fantaisistes

- "avec le chapeau, ça va pas faire un peu too much ?"


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le scénario qui manque d'envergure et d'épopée
- l'humour et les émotions ne sont pas ressentis
- la finition de la 3D

Posté par Aline Cineglobe à 13:07 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le dernier vice-roi des Indes

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Drame

67563973Film britannique, indien

Note: 15/20

Date de sortie: 5 juillet 2017
Réalisateur:
Gurinder Chadha
Acteurs :
Hugh Bonneville, Gillian Anderson, Manish Dayal
Durée:
1h47

Synopsis (Allociné) :
Mars 1947. Après 300 ans de domination anglaise, le Palais du Vice-Roi à Delhi ouvre ses portes une dernière fois pour accueillir en grande pompe Lord Mountbatten et sa famille.
Petit-fils de la reine d'Angleterre et nommé dernier Vice-Roi des Indes, "Dickie" Mountbatten devra préparer le pays à l'indépendance. Mais la tâche s'avérera bien plus ardue que prévu. Après d'âpres négociations avec Nehru, Gandhi et Jinnah, perturbées par de violents conflits religieux, il n'aura d'autre choix que d’entériner la partition des Indes et la création d'un nouvel état, le Pakistan.


Ma critique de "Le dernier Vice-Roi des Indes": Une vulgarisation vraiment intéressante sur l'indépendance de l'Inde et la création du Pakistan. Le choix de mélanger des aspects historiques et romancés permet au spectateur de ne pas s'ennuyer. Une mise en scène académique, où la musique joue le jeu des émotions. Les conflits des communautés est un thème classique, avec ici beaucoup de bons sentiments. Les acteurs télévisuels campent des rôles forts et une interprétation soignée. Les plus critiques d'entre nous trouveront ça mièvre.

le dernier vice-roi des indes

Un drame humaniste servi par une réalisation précise.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour un film qui éclaire un sujet historique pas trop vu

- pour
les émotions
- pour la BO de film "émotion"


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le côté classique/mièvre pas très original
- la liberté avec l'Histoire... où est le vrai où est le faux...
- un discours pas trop nuancé

Posté par Aline Cineglobe à 12:15 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2017

Moi, Moche et Méchant 3

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Animation

67564366 Film américain

Note: 14/20

Date de sortie: 5 juillet 2017
Réalisateur:
Pierre Coffin, Kyle Balda
Acteurs :
Gad Elmaleh, AUdrey Lamy
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) :
Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre.


Ma critique de "Moi, Moche et Méchant 3": Le troisième volet de la saga est dans la continuité des autres. Des personnages attachants, avec ici un nouveau méchant assez cool (bubble gum, musique et look des années 80) !

moi moche et méchant 3

Certes, le scénario du frère jumeau est assez surfait mais fonctionne, car le résultat est attendrissant. Quelques blagues bien potaches peuvent faire rire. Les décors de l'animation sont toujours aussi bluffants, avec des objets aussi vrais que nature.

L'histoire n'est cependant pas renversante, avec une intrigue plus anecdotique : l'action manque de surprise et d'enjeux plus émotionnels. Le potentiel du méchant est un peu baclé.

Un divertissement efficace malgré un léger essoufflement.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOCOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour le méchant cool et ringard

- pour
le bon coeur des personnages
- pour le retour des Minions


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une suite un peu enfantine pour les plus grands
- la bande-annonce montrant toutes les billes du méchant, dommage...
- le temps un peu long malgré tout

Posté par Aline Cineglobe à 15:36 - Dessin animé/ Film d'animation - Commentaires [1] - Permalien [#]

La Colle

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Comédie

67563699 Film français

Note: 14/20

Date de sortie: 28 juin 2017
Réalisateur:
Alexandre Castagnetti
Acteurs :
Arthur Mazet, Karidja Touré
Durée:
1h31

Synopsis (Allociné) :
Benjamin hérite injustement de deux heures de colle un samedi. Il réalise une fois sur place que Leila, la fille dont il est secrètement amoureux, fait partie des collés ce jour-là. Et mieux encore : elle vient s’asseoir à côté de lui car il est le seul à avoir son livre de maths ! Alors qu’il va aux toilettes se rafraîchir les idées, lorsqu’il en revient, il se retrouve projeté comme par magie au moment où Leila vient s’asseoir à côté de lui !
Benjamin est bloqué dans une boucle temporelle : s’il s’éloigne de Leila plus de trois minutes, il est renvoyé au début de la colle ! Et tout ça parce que le génie de l’application Akinator a exaucé son vœu de la veille : « Je voudrais que Leila et moi on soit ensemble »…


Ma critique de "La Colle": Le concept de la boucle spatio-temporelle est déjà vu, mais cette comédie française d'Alexandre Castagnetti l'utilise dans un contexte inédit, celui du lycée. La bonne efficacité de ce film tient à l'acteur principal, qui avec sa tête de Monsieur tout le monde à la Ted Mosby, joue relativement bien. On se plaît à découvrir la galère dans laquelle il s'est mis et à découvrir les rouages pour en sortir.

la colle

Dans la salle de colle, on retrouve tous les cas sociaux du lycée, avec des clichés délibérément assumés. Les personnages et les dialogues frisent quelques vulgarités, mais ça passe dans le contexte. Le message de fin est même touchant.

On peut reprocher une spirale narrative répétitive, qui sur la fin peut devenir lassante, mais dans l'ensemble, le huis-clos tient l'exercice.

Une histoire attachante.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:   OOOOO

Humour:        OOCOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour le synopsis divertissant

- pour l'humour "scolaire"sans prétention

- pour des ados bien dirigés


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des moments longs
- des lourdeurs
- l'ambiance ado

Posté par Aline Cineglobe à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]