Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

30 octobre 2016

Moi, Daniel Blake

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Drame

6756397367563699 Film britannique, français, belge

Note: 13,5/20

Date de sortie: 26 octobre 2016
Réalisateur:
Ken Loach
Acteurs:
Dave Johns, Hayley Squires
Durée:
1h39

Synopsis (Allociné) :
Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…


Ma critique de "Moi, Daniel Blake": Du haut de ses 80 ans, Ken Loach rempile pour un film au discours social, lui valant la dernière Palme d'Or au Festival de Cannes. Le script se concentre sur la situation difficile de deux personnages: un homme qui bataille avec l'administration pour toucher des aides suite à des problèmes cardiaques, et une mère célibataire qui tente de vivre comme elle peut. Le film dénonce d'un côté les aberrations de l'administration (manque de communication, dérives des formulaires, emprise d'internet), et de l'autre, la vie dans la pauvreté.

moi, daniel blake

L'intrigue repose uniquement sur les faits et gestes des personnages, une substance qui peut sembler pauvre. Cependant, grâce à une bonne direction des acteurs, le thème de l'injustice est fortement mise en valeur, avec un ressenti assez touchant pour le spectateur. Les situations inspirent une certaine compassion sans forcer le jeu du mélodrame : tout passe par une mise en scène très descriptive et épurée, comme un simple témoignage. On ne sait alors pas trop quoi penser de toutes ses intentions, car le film possède aussi un principal défaut : pointer les stéréotypes. Les issues deviennent prévisibles, le discours est parfois grossièrement dénonciateur, et sans réussir à élever le niveau d'intérêt plus qu'il ne l'ait déjà.

Un témoignage social intéressant mais sans plus...

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:         OOCOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour un film Palme d'Or

- pour la qualité du jeu d'acteur

- pour la sensibilité des thèmes abordés


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un sujet pas joyeux en soi qui tire l'émotion
- le manque d'intrigue
- le rythme étiré

Posté par Aline Cineglobe à 18:39 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Moi, Daniel Blake

Nouveau commentaire