Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

25 mars 2016

Eperdument

19744228_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110520_062219

Drame

67563699 Film français

Note: 13,5/20

Date de sortie: 2 mars 2016
Réalisateur:
Pierre Godeau
Acteurs principaux:
Guillaume Gallienne, Adèle Exarchopoulos
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
Un homme, une femme. Un directeur de prison, sa détenue. Un amour impossible.


Ma critique de "Éperdument": Le sujet de l'amour interdit, l'environnement méconnu des prisons, la réunion de deux acteurs césarisés la même année, donnent matière à faire un film contextualisé intéressant.

eperdument

L'émotion repose sur l'interprétation des comédiens. Adèle Exarchopoulos et Guillaume Gallienne forment un couple plutôt bien assorti pour l'occasion, avec quelques maladresses qui leur sont propres. Il faut davantage regretter une direction d'acteurs poussée vers des effets un peu factices (le mutisme de la fille au début, des dialogues sans réelle spontanéité, des gros plans insignifiants). La romance et l'aspect psychologique fonctionnent globalement, fidèles à l'idée qu'on s'en fait.

L'intrigue peut cependant finir par lasser le spectateur, par sa mise en place assez longue, par son aspect linéaire, elle devient étroitement liée à une mise en scène un brin classique

eperdument2

"Eperdument" n'est pas un mauvais film, mais ne bouleverse pas toujours comme on l'aurait voulu. Pire, le point de vue laisse perplexe quant aux réponses fournies.

Une réalisation solide mais faussement audacieuse.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
- pour la tension liée au jeu sensuel et interdit

- pour l'analyse
psychologique et sociale des personnages
- pour le zoom sur le milieu carcéral


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- la fin
- un rythme qui finit par lasser
- la fin

Posté par Aline Cineglobe à 16:24 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Eperdument

Nouveau commentaire